Fégafoot-Congrès/Une odeur de boycott avant les travaux !

Selon nos informations, un groupe de clubs de D1 serait prêt à créer la confusion ce samedi aux fins d’opter pour la mise en place d’un Comité de normalisation.

C’est ce samedi que la Fédération gabonaise de football (Fégafoot) se réunit pour son congrès extraordinaire. Un seul ordre du jour est officiellement prévu, la mise en place de la Commission électorale.

Mais dans les coulisses et sur les réseaux sociaux, il se dit qu’un groupuscule de clubs aurait déjà préparé un boycott afin d’obliger la Fifa, présente, à stopper les travaux et mettre en place un autre Comité de normalisation. Et le nom d’un candidat est cité.

Selon le président de l’Association les Panthernautes,  « Alaba, le principal instigateur de la préparation de ce chao veut une chose : la révision des statuts pour introduire dans le collège électoral les clubs de D2. Sachant que ces clubs sont pour la plupart dirigés par les membres de sa famille, il s'assurerait ainsi une victoire ».

Si donc on redoute déjà la sérénité des travaux de ce samedi, le projet de boycott ne semble pas faire aussi l’unanimité. C’est le cas de Dieudonné Ndoumbou « Diego », président du 1er Comité de normalisation. « Un fardeau lourd d'intrigues, un fardeau lourd d'égoïsmes, un fardeau rempli de torpilleurs tapis dans l'ombre .... Une petite mafia organisée », peut-on lire sur sa page Facebook.

Pour Diego, « Les Statuts, beaucoup ne les découvrent que maintenant, ni comité exécutif ni membres affiliés, personne ne savait compter en septembre 2017 que nous étions à 6 mois de l'élection ».

Mais s’il accuse aussi le Comité exécutif de la Fégafoot et son juriste, et l’ensemble des délégués, pour lui, le vin semble être bu et il faut trouver une solution qui profite au football gabonais. « Maintenant que tout le monde est hors délai dans la forme avec cette limite de 6 mois, il faut absolument que le fond y soit, avec la mise en place par le Congrès d'une commission électorale indépendante avec le choix des juristes en toute démocratie ».

Par ailleurs, l’homme fustige la pyromanie que veulent entretenir certains dirigeants du football au motif de vouloir le « redynamiser » ou le « relever » après. « La politique de la terre brûlée que certains petits plaisantins veulent mettre en place ne servira à rien », conclut Dieudonné Ndoumbou.

Et notre confrère, Pablo Moussodji Ngoma, de recommander l’application des textes. « Tous les membres du congrès ont failli. Toutefois, pour la sortie de cette violation, c'est l'article 29 des statuts dans son alinéa 4 qui dit ceci "lorsque le Congrès extraordinaire est convoqué à l'initiative du Comité exécutif, celui-ci en détermine l'ordre du jour."

 

Par Jean-Claude NOUNAMO

NEWSLETTER

Souscrire à notre newsletter

Gallerie photo

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
Prev Next
Rugby/SOOF remporte le championnat de l’épreuve à VII
Rugby/Les premiers arbitres formés à l’INJS sur le terrain
Rugby/Le RCL encore roi du Gabon au championnat à XV
Médias/Un journaliste en détention abusive à Libreville
Russie 2018/Aubameyang supportera le Nigéria
Football féminin-Can 2018/Le Cameroun marche sur le Congo à domicile
Médias/Gabonallsport reçoit un prix d’encouragement

Actuellement en ligne

Nous avons 66 invités et aucun membre en ligne

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Compte bancaire ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON