Fégafoot-Election/«Nous avons réalisé des choses qui n’avaient jamais existé ».

 

Près de 25 stages d'entraîneurs, d’arbitres et d’administratifs, dotation de toutes les ligues en logements et affectations de secrétaires généraux et directeurs techniques provinciaux payés par la Fégafoot. Suite du bilan de Pierre Alain Mounguengui.

«Parmi les projets que nous avions annoncés, figurait la professionnalisation. C’est la raison pour laquelle nous avons entrepris des formations tous azimuts concernant les entraineurs, les arbitres et les administratifs.

Ce volet nous a permis d’avoir des contrats avec des personnels qualifiés pour assurer les fonctions de secrétaire général à temps plein au sein de chaque ligue provinciale. Ces derniers sont rémunérés par la Fégafoot.

Sur le plan technique, nous avons un Directeur technique national (DTN). Son travail consiste à planifier le développement du football dans notre pays, en suivant particulièrement les jeunes, proposer des plans de restructuration.

Ayant constaté que nous n’avions pas forcément les moyens pour lui permettre de parcourir l’ensemble du territoire, histoire de se faire une idée de la pratique de football dans l’arrière-pays, nous avons procédé à l’affectation, dans chaque ligue, d’un Directeur technique provincial (DTP) pour suivre l’évolution du football féminin, celui des jeunes et des autres compétitions organisées dans l’arrière-pays, et servir de relais au DTN.

Outre les secrétaires généraux, les DTP sont payés par la Fégafoot. Autant de choses qui n’existaient pas, mais que nous avons mises en place dans l’optique de rendre un peu plus professionnelle la gestion du football gabonais ».

A dire que Pierre Alain Mounguengui a « enterré » le football gabonais et que son bilan est « négatif », allons-y savoir !

Par Jean-Claude NOUNAMO

 

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Compte bancaire ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON