Handball-Can 2018:  François Epouta : « Aujourd’hui, nous pouvons dire que les choses sont bien parties ». Handball-Can 2018: François Epouta : «Nous appelons à l’adhésion du public, car sans public, il n’y a pas de compétition ».  International-Mondial 2018: Hugo Broos, le sélectionneur des Lions Indomptables du Cameroun serait sous le coup d’une démission. Judo: Un nouveau coopérant entraineur japonais au Gabon, Maitre Kengo Kick-boxing: Le président fédéral, Eric Ella, accusé de laxisme, serait de nouveau assis sur une chaise éjectable. Omnisport: Le CNOG a lancé jeudi dernier, par le tennis de table, des séances de détection des jeunes talents. Publicités: Nous mettons à la disposition des annonceurs des espaces publicitaires à des prix préférentiels. Taekwondo:  Une réunion préparatoire à la 9e édition du Challenger Me Pack aura lieu à l'UOB le dimanche 19 novembre 2017.

Football/Antonio Camacho devrait démissionner pour résultats insuffisants.

En attendant l’issue du match amical de ce mardi contre le Botswana, le sélectionneur espagnol détient le plus mauvais bilan d’un entraineur au Gabon jusqu’à ce jour.

Antonio Camacho avait été engagé en décembre 2016 pour trois objectifs, à savoir donner une place honorable au Gabon lors de la coupe d’Afrique des nations que nous avons organisé en janvier-février dernier, donner une place honorable et pourquoi pas qualifier le Gabon pour la coupe du monde Russie 2018 et enfin qualifier le Gabon pour la Can 2019 au Cameroun.

En moins d’un an à la tête des Panthères du Gabon, pour un salaire qui atteindrait les 43 millions de FCFA, le sélectionneur espagnol présente un bilan largement négatif.

Selon une étude réalisée par Brice Inengue de Matsouanga, président de l’Association Les Panthernautes, c’est un « constat implacable et sans appel de 11 matchs joués  pour  6 nuls, 4 défaites pour 1 victoire ».

« Aussi loin que je me souvienne, personne n'a fait pire avec les Panthères », a déclaré ce supporteur attitré des Panthères du Gabon.

Voici une illustration faite du travail de Camacho à la tête de notre équipe nationale.

CAN 2017

-          Gabon - Guinée-Bissau : 1-1 (14 janvier 2017)

-          Gabon - Burkina Faso : 1-1 (18 janvier 2017)

-          Cameroun - Gabon : 0-0 (22 janvier 2017)

Matchs amicaux internationaux.

-          Guinée- Gabon : 2-2 (24 mars 2017)

-          Gabon- Zambie : 0-0 (4 juin 2017)

-          Gabon-Benin : 0-1 (10 octobre 2017)

Qualification Mondial 2018

-          Mali-Gabon : 2-1 (10 juin 2017)

-          Gabon- Cote d'Ivoire : 0-3 (2 septembre 2017)

-          Cote d'Ivoire- Gabon : 1-2 (5 septembre 2017)

-          Maroc- Gabon : 3-0 (7 octobre 2017)

-           Gabon-Mali : 0-0 (11 novembre 2017)

Au regard de ces statistiques et n’en déplaisent à ses soutiens, Antonio Camacho, qui ne vit d’ailleurs pas au Gabon, devrait logiquement faire définitivement ses valises.

Et à cinq mois du début des éliminatoires de la Can 2019 et plus d’un an encore de son contrat, les autorités gabonaises devraient à leur tour prendre leur courage à deux mains pour faire partir cet entraineur. Même si la rupture dudit contrat coûtera quelques millions de plus au contribuable gabonais.

Par Benjamin YANGA

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Compte bancaire Postbank N° 00067700002 .Contacts : +24106057555/+24107329810 E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON