Basketball-Tchibanga/Un camp de vulgarisation pour faire vivre la discipline

Il a eu lieu du 26 mars au 1er avril dernier et était dirigé par l’internationale Macolombe Moussirou.

Du lundi 26 mars au dimanche 1er avril, la ville de Tchibanga (750km au sud) a accueilli, pour la première fois, un camp d’initiation et de vulgarisation de basketball chez les jeunes filles.

Selon la responsable de l’activité, l’internationale Macolombe Moussirou, « cette initiative avait pour objectif d’occuper les jeunes filles pendant les congés de pâques ».

Pour cette première sortie qu’on a voulu consacrer aux jeunes filles, l’internationale gabonaise s’est vue confronter par l’intérêt affiché aussi par les garçons, et du coup, la formation s’est étendue à tous.

Si on s’est attelé sur l’apprentissage des fondamentaux (passes, dribbles, tirs) dans le jeu, occasion était aussi donnée aux initiateurs de véhiculer les règles morales de la vie, notamment le savoir-vivre, le savoir-faire et le savoir-être sans la société.

Pour Mme Moussirou, les choses n’ont pourtant pas été faciles. « Le premier jour c’était compliqué, on a eu 3 filles, la deuxième journée 17 filles, de la 3ème  à la dernière journée, on a tourné avec  26 à 27 filles dont l’âge variait entre 8 à 18ans ».

« Dans une localité où le basket est quasi inexistant chez les filles,  l’initiative a été enrichissante dans la mesure où il y a eu beaucoup d’engouement. La présence des jeunes m’a beaucoup surpris et cette envie de jouer, bien que pour certaines c’était  la découverte de la discipline, m’a grandement marqué », indique-t-elle.

« Grand manque d’installation de jeux », on se demande alors le rôle des autorités sportives du pays qui auraient fait de la jeunesse et du sport un des axes prioritaires de leur politique.

Mais Macolombe a fait une découverte, une partie du pays dont les jeunes sont privés des sains loisirs et d’activités sportives telles que le basketball. « On compte revenir ici à Tchibanga avant juillet puisque le mois d’août est consacré pour pour Koulamoutou », a –t-elle déclaré.

Par Armand Nziengui

 

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Compte bancaire ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON