Basketball/Léopold Evah élu président de la fédération.

Un vent nouveau souffle dans la famille du basketball gabonais. Depuis ce dimanche, elle vient de porter son choix sur Léopold Evah comme nouveau président de la fédération gabonaise de basketball.

Au cours d’une élection qui comptait quatre candidats, à savoir Yvon Patrick Medoua Nzé, président sortant, Aimé Engone, secrétaire général démissionnaire, Wenceslas Nguembhyt, Léopold Evah a déjoué tous les pronostics.

Au premier tour, Nguembhyt et Engone n’ayant obtenu que 11 et 14 voix sur les 126 que comptait le corps électoral, ils ont été écartés de la course, laissant les deux baobabs s’affronter. Le président sortant ayant obtenu 50 voix contre 51 contre son challenger.

Le jeu des alliances ayant clairement prévalu, l’ancien président fédéral va même perdre encore 4 voix au second tour. Au finish Léopold Evah remportera l’élection avec 80 voix, soit 63,49% contre 46 pour l’ancien président pour 36,51%.

Sur les réseaux sociaux, les réactions viennent de partout. « Félicitations au nouveau président de la Fégabab qui n’est pas un inconnu dans le milieu basketbalistique (…) Espérons que les choses vont changer et que la gestion du basket gabonais et la politique de développement de notre sport préféré prendra enfin un essor positif », a écrit Alphonse Ba, ancien sélectionneur des cadets.

« Il y a tellement de choses à faire pour relancer le basket au pays. Pour le moment, nous, anciens basketteurs et tous ceux qui œuvrent pour le développement de notre discipline, sommes prêts à t’accompagner », dira à son tour l’ancien international Marius Assoumou Kemp.

En déclarant être le président de tous les basketteurs, Léopold Evah doit se mettre immédiatement au travail. Le Gabon doit jouer les éliminatoires zonales de la Can sénior (hommes et dames) prévues à Yaoundé vers la fin du mois de mars.

On a donc beau crié « corruption », « mauvaise gestion » et « léthargie », l’heure est venue de faire ses preuves car le maçon sera jugé au pied du mur.

Par Willy EYI BEYEME

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir