Tennis-Kenya 2016/La Panthère du Gabon stoppée en demi-finale

Engagée avec foi et courage en coupe d'Afrique des nations de tennis senior au Kenya alors qu'elle est encore junior, notre jeune compatriote, Célestine Avomo Ella, n'a pas pu franchir les demi-finales. Elle a été stoppée par la Marocaine Rita Atik.

Lors du match de classement, elle est encore décidemment tombée face à une autre Marocaine, Diae El Jardi alors qu’en double dame avec la Burundaise Mariam Mujawimana, Célestine n’a pas pu franchir les quarts de finale.

Classée 291ème WTA (mondial) et 10ème au classement africain, cette performance aura forcément des retombées sur son nouveau classement, d’ailleurs très attendu.

Loin de se résigner, notre jeune compatriote devrait plutôt se réjouir de son parcours. Sans soutien de l’Etat gabonais, selon le président de la fédération gabonaise de tennis, elle se serait rendue en coupe d’Afrique des nations par sa propre volonté et son envie d’affronter des plus âgées. Et là encore, elle a joué sans son entraineur.

Autant de paradoxe dans un pays qui chante la valorisation de ses talents. Vivement que la nouvelle ministre des Sports se penche rapidement sur le cas de cette jeune qui ne devrait pas souffrir le martyr d’avoir choisi de jouer au tennis, presqu’inexistant au Gabon mais doté d’une fédération à part entière.

Par Benjamin YANGA