Tennis de table-Ogooué-Maritime/Robistonne Ranoke Rano à la tête de la ligue.

Suite à l’Assemblée générale présidée par la présidente fédérale,  et qui s’est déroulée récemment, il a remporté le scrutin face à Antoine Julien Anguilet.

La ligue de tennis de table de l’Ogooué Maritime a un nouveau président. Il s’agit de Robistonne Ranoke Rano,  responsable  du club de Sainte Barbe de Port-Gentil. Il a remporté le scrutin face à Antoine Julien Anguilet de 4 voix contre 3.

La rencontre a vu la présence de Bernadette Nguéma, présidente de la fédération gabonaise de tennis de table (FGTT) et de Camille Lengounga, directeur provincial des Sports de l’Ogooué- Maritime.

En prenant la parole, Camille Lengouga a déploré le fait que le tennis de table n’ait pas une très bonne assise dans la province de l’Ogooué-Maritime. « A mon humble avis, le tennis de table n’est pas bien représenté ici. Vivement que le nouveau président puisse tirer cette discipline sportive vers le haut », a-t-il recommandé.

Quant à la présidente de la Fédération, elle s’est félicitée de la forte présence des pratiquants de tennis de table et sa grande joie de se retrouver avec eux. Ce qui, selon elle « est une preuve que les gens tiennent au tennis ».

S’agissant de l’élection proprement dite, deux candidatures étaient en lice: le vice-président du bureau sortant, Antoine Julien Anguilet, et le responsable  du club de Sainte Barbe, Robistonne Ranoke Rano.

 Sur un collège électoral de 7 votants,  Robistonne Ranoke Rano a obtenu 4 voix contre 3 pour Antoine Julien Anguilet.

A noter que la ligue de tennis de table de l’Ogooué-Maritime comprend quatre clubs dont l’Assctg, Sainte Barbe, Saint Paul et le lycée technique.

Par Willy Eyi Beyeme