Tennis de table/Club Pongiste de Libreville remporte la 3ème édition de l'Open Seydou Kane.

Un peu plus de six équipes pour une trentaine de pongistes ont répondu présent à ce rendez-vous inaugural de la saison sportive.

 

Malgré la réticence, à tort ou à raison, de la Fédération gabonaise de tennis de table, la 3ème édition de l’Open Seydou Kane a bel et bien eu lieu dimanche dernier à Libreville.

Organisé par le Club Pongiste de Libreville, sous la coordination de Léandre Ndemessi et Prosper Nkoghe Nzé, la compétition a vu le nombre de clubs et de pongistes en hausse.  Plus de 6 équipes dont Epervier de Bas de Gué Gué (BGG), Camp de Gaulle, Club Bellevue, club Port-Gentil, Oyem pongiste club, Ballon d’or et Club pongiste de Libreville (CPL) pour une trentaine de joueurs, ont pris part à la compétition.

Au terme de la journée des jeux  et des trois finales qui ont bouclé les hostilités, Siriki Maroufa a été le bourreau de l’équipe de Bas de Gué Gué, offrant à son club le trophée de cette 3ème édition.

Comme le règlement de la compétition l’exige, seules les quatre premières équipes sont récompensées. Et cette fois, CPL vient en tête, suivi d’Epervier, de Camp de Gaulle et de Ballon d’or.

Sentiment de satisfaction de tous, à commencer par le secrétaire général de la ligue, Prosper Nkoghe Nzé, qui entend porter encore plus d’innovations l’année prochaine. « Nous avons passé une très belle journée. Cela augure une belle saison », a-t-il déclaré.

Quant au parrain du tournoi, il s’est fait représenter par Jonathan Jordan, un de ses collaborateurs qui, à son tour, veut voir cette compétition susciter plus d’engouement et pourrait, d’ici là, se déporter à l’intérieur du pays.

Par Jean-Claude NOUNAMO