Natation/Le président fédéral apprécie le dernier championnat national

 Dans un entretien accordé aux confrères de L’Union, Crésant Pambo donne son appréciation de la compétition et revient sur le plan de développement de la natation au Gabon.

« C’est un bilan positif. Nous avons vu le temps de nos athlètes amélioré. Positifs également, par ce que nous avons eu plus de qualifiés que lors des éditions précédentes. Nous avons aussi remarqué que les athlètes ont évolué techniquement et ont une meilleure maitrise de leurs spécialités.

Nous pouvons affirmer que nous sommes en progression.  Je ne serai satisfait que lorsqu’on aura la quasi-totalité des établissements scolaires publics et privés prendre part au championnat national, malgré le problème d’infrastructures qui nous font vraiment défaut. Mais nous arrivons à travailler, grâce à quelques infrastructures via les établissements privés tels que le bassin du camp de Baraka, où nous signons des conventions de partenariat. C’est quand même quelque chose de fort qui est fait par la Fédération et ce sont des cours offert gratuitement.  Il suffit que les parents s’inscrivent, via leurs établissements, pour pouvoir participer à ce plan de développement de la natation.  Nous osons croire que d’ici trois ou quatre ans, on aura un plus grand nombre d’athlètes.

Nous sommes la dernière-née des Fédérations au Gabon. Au regard du plan de développement mis en place par notre bureau, nous osons croire que nous allons évoluer. C’est à nous de faire nos preuves ».

Réalisé par Josué Ebozo’o