Athlétisme/Marc Nzoghé et Gaël Ngakou font bonne figure au semi-marathon du Congo.

Marc Nzoghé a occupé le 11ème place tandis que Gaël Ngakou a été classé 22ème, lors des manifestations relatives de la célébration de la fête de l'indépendance du Congo.

Même si la tête de la fédération gabonaise d’athlétisme semble pourrissante, les athlètes eux, soutenus par quelques bonnes volontés, font pour le mieux sur le terrain.

Lors du semi-marathon international de Congo, organisé cette année à l’intérieur du pays, notamment à Madingou le 15 août dernier à l'occasion de la fête de l'indépendance du Congo, Marc Nzoghé et Gaël Ngakou, ont dû personnellement être inscrits à cette compétition par Jacques Obame Essono, président de l'Association gabonaise des athlètes master (AGAM).

Lors de cette compétition qui a réuni près de 800 athlètes venus non seulement du Congo Brazzaville mais aussi de l’Ethiopie, du Kenya, du Rwanda, de la République démocratique du Congo, du Cameroun, du Tchad, du Gabon et de la République Centrafricaine, nos deux ambassadeurs ont occupé la 11ème place pour Marc Nzoghé et la 22ème pour Gaël Ngakou.

Mais au finish, pas de surprise, Ethiopiens et Kényans ont joué les premiers rôles.

Il faut signaler que cette compétition connaît paradoxalement une régression en terme de participation, la 1ère édition à Brazzaville, en 2003 avait réuni 4000 participants, le plus grand nombre jamais atteint jusqu’à ce jour.

Benjamin YANGA