Golf/Le Camerounais Issa Nlareb détrône le Nigerian Willy Gift

Le 33ème Open international de Libreville vient de bousculer la hiérarchie avec le sacre du Camerounais Issa Nlareb chez les professionnels et le retour de Corine Ngoua Beyeme comme numéro une féminine nationale.

Libreville a encore abrité, du 13 au 16 mai dernier, le 33ème Open international de Libreville. Cadre choisi, le golf club de Mindoumbé.

 Après avoir raté le titre l’année dernière chez les professionnels, le Camerounais Armand Nlareb Issa, numéro 1 de son pays, a détrôné le Nigerian Willy Gift, vainqueur de la précédente édition, 2ème ex aequo avec notre compatriote Brice Moukagni du Golf club de Moanda.

« Ayant raté le trophée l’année dernière, mes sponsors m’ont demandé de revenir cette année à Libreville et comme les gars n’étaient pas dans leur semaine, j’ai compris que c’était mon tour de gagner l’Open international de Libreville cette année », a-t-il déclaré, appréciant le bon niveau du golf en Afrique.

Chez les amateurs hommes, Illien Alexandre du Golf club de Port-Gentil ne s’est pas fait prier pour remporter le titre alors que chez les dames, c’est le grand retour de la Gabonaise Corine Ngoua Beyeme qui a remporté le tournoi cette année.

« On est très satisfait de la compétition et surtout que sur le plan technique, le niveau s’est amélioré » a indiqué Marcel Abéké, le président de la Fédération gabonaise de golf, même si selon lui l’année a été difficile pour le golf en raison de la conjoncture économique actuelle, le golf étant un sport qui vit essentiellement de sponsoring des privés.

Mais pour lui, il faut tourner la page et construire l’avenir avec d’ailleurs la création d’une école de golf à Libreville après celle de Moanda et dont les performances ont été assez bonnes. Aussi Marcel Abéké s’est félicité de l’avance prise par Libreville en ce sens que le Golf club de Mindoumbé pourrait être inscrit d’ici là au Tour africain.

Il faut noter ici que c’est près de 120 compétiteurs, toutes catégories confondues qui ont pris part à la compétition de Libreville cette année, compétition qui clôture aussi l’année golfique au Gabon.

Par Jean-Claude NOUNAMO

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir