Handisports/Lionel Bakita Nzamba mis hors de course

Candidat à sa propre succession pour un 5ème mandat, l’homme est frappé d’inéligibilité par les textes de la Fédération qui n’accorde que 4 mandats à tout postulant.

C’est ce dimanche 26 mars 2017 qu’a lieu, à l’Institut National de la Jeunesse et des Sports (INJS), l’Assemblée générale élective la Fédération Gabonaise Omnisports pour Personnes Handicapées (FEGOPH).

Jusqu’à ce vendredi, trois candidats étaient en lice. Le président sortant, Lionel Bakita Nzamba, en poste depuis 16 ans,  Luc Nguéma et César Landry Nguéma Mvié.

Mais si les dossiers des deux derniers ont été jugés recevables, tel n’a pas été le cas de la candidature du président sortant. Selon une publication du ministère des sports, « Après examen préalable des dossiers par la Commission d’homologation des candidatures, le Président sortant de la Fédération Gabonaise Omnisports pour Personnes Handicapées (FEGOPH) a été déclaré non partant pour la course », peut-on lire.

Selon le ministère des Sports,  Lionel Bakita Nzamba est président de la FEGOPH depuis plus de 16 ans. Ce qui est contraire aux dispositions de l’article 10 de cette fédération, qui stipule à l’alinéa C : «Les membres sortants sont rééligibles 4 fois renouvelables 4 fois ».

Or,  le président sortant, élu pour la première fois en 2000 a déjà fait quatre mandats. « Sa candidature, celle de trop, tombe donc sous le coup de l’article 10, alinéa C, des statuts de la FEGOPH », indique la publication de la tutelle qui précise qu’en l’état actuel des choses,  « Restent donc en lice, Luc NGUEMA et César Landry NGUEMA MVIE, dont les dossiers ont été jugés recevables ».

Par Josué EBOZO’O

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir