Handisport/Edmond Ngombi se prépare pour les Jeux paralympiques Rio-2016

Le Gabon prendra part aux Jeux para olympiques du 07 au 18 septembre prochain à Rio de Janeiro au Brésil, réservés essentiellement aux personnes à motricité réduite (handicapés).  C’est Edmond Ngombi, coureur à tricycle olympique, qui sera l’ambassadeur du Gabon à cette compétition et ce, grâce à ses minimas de 18 secondes obtenus aux derniers Jeux-africains ''Brazzaville-2015'' aux 100 mètres hommes, synonyme de qualification pour les Jeux paralympiques.

A trois mois de la compétition, Edmond Ngombi et son staff technique dont Guy Gaétan Ntoutoume Endenda entraîneur et classificateur international, Astride Koumba(DTN), Landry Boussougou et John Walker Onanga, ont lancé jeudi dernier au stade de Nzeng-Ayong.

Conscient que la préparation de l’athlète a connu un grand retard, Guy Gaétan Ntoutoume Endenda rassure tout de même que lui et ses collègues mettront tout en œuvre afin que leur poulain soit au top. « Nous tenterons de rattraper le temps perdu. Durant le premier mois, nous mettrons essentiellement l’accent sur la condition physique, car il faut qu’il soit au point sur cet aspect très important», a-t-il rassuré, vantant les qualités physiques et techniques de l’athlète. Un « athlète complet » et qui aurait «tout pour être un champion ».

Et pour y arriver, il s'entraîne trois fois par semaine de 9h à 13h. Les week-ends, l’athlète s’entraînera tout seul afin « d’apporter une touche personnel à sa préparation».

La préparation, c’est aussi au niveau de la Fédération. Et ici, le président de la Fédération gabonaise omnisports paralympique pour personne handicapées (Fegoph), Lionel Bakita Nzamba, s’attèle pour que notre compatriote représente honorablement le Gabon au Brésil. Après donc Libreville, Edmond Ngombi doit aller poursuivre sa préparation en France puis au Brésil.

 «Le programme d’entraînement de Libreville va du 30 juin au 30 juillet prochain. Si les moyens promis par le ministère des Sports nous sont mis à disposition dans les temps, le 31 juillet, Ngombi ira poursuivre sa préparation au mois d’août entre la France et Rio», a indiqué le président fédéral qui rêve de voir son athlète décroché la breloque dorée.

Mais si l’on voit déjà en lui un potentiel médaillé pour ces Jeux paralympiques, Edmond Ngombi veut d’abord battre son propre record avant d'espérer être sur le podium à Rio : «Le rêve de tout athlète est de décrocher une médaille dans une compétition. Mais, pour atteindre cet idéal, un travail doit se réaliser en amont et c’est ce que nous allons faire durant les deux mois de préparation », a déclaré l’athlète.

Richy MVE ONDO

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir