Panthères/« Pierre Aubame a décliné, Daniel Cousin prend l’équipe et on y va ! »

C’est l’essentiel de ce qui ressort de l’interview que nous a accordé le ministre des Sports ce dimanche. Bilyé Bi Nze entend par ailleurs « nettoyer de fond en comble la maison football ».

Gabonallsport.info : Monsieur le Ministre d’Etat, quelle lecture faites-vous du rebondissement de la nomination d’Aubame Yaya comme sélectionneur des Panthères?

Alain Claude Bilié By Nzé : « Je vais d’abord indiquer que le football gabonais connaît des difficultés depuis pas mal d’années. Cela fait longtemps que l’équipe ne gagne plus malgré le soutien du public et de l’Etat. Cela s’est traduit par les deux Can que nous avons organisés, l’échec en Guinée Equatoriale et cela se traduit par les difficultés que nous éprouvons sur le parcours des éliminatoires de la Can 2019.

Au sortir de la contre-performance des Panthères contre le Burundi, nous avons pensé que le match amical contre la Zambie allait renouer avec une victoire possible. La défaite contre la Zambie a sonné comme le dernier tocsin pour tous les Gabonais et moi, le ministre des Sports, en premier au sujet du sélectionneur Camacho.

J’ai donc convoqué la Fégafoot pour leur signifier officiellement que nous ne pouvons plus continuer avec Camacho. Et cela faisait du temps que tout le monde se plaignait du cas Camacho et que personne n’osait prendre la décision. Nous avons pris la décision et la Fégafoot, en tant qu’employeur officiel, a donc formalisé la décision avec Camacho.

Le contexte des éliminatoires de la Can oblige !

Il faut effectivement se souvenir dans quel contexte nous nous situons. Sur ce parcours, il y a un match qui doit arriver aussitôt, celui contre le Soudan du Sud à Libreville le 12 octobre prochain.

Camacho limogé, il faut qu’il y ait une équipe qui prenne rapidement en charge les Panthères du Gabon. Nous avons travaillé de concert avec la Fégafoot pour tomber d’accord sur la nécessité d’entendre d’une part, les récriminations de l’opinion, et d’autre part d’entendre la volonté de confier l’équipe à des nationaux.

On se souviendra que c’est avec Alain Da Costa Soares que le Gabon a atteint les quarts de finales de la Can 1996 en Afrique du Sud. Chacun se souvient également que d’autres pays africains ont d’anciens internationaux nationaux sur leurs bancs aujourd’hui. C’est ainsi que de façon consensuelle nous avons décidé de mettre en place le trio composé de trois anciens capitaines de l’équipe national, Pierre Aubame, Daniel Cousin et François Amegasse. Et nous avons chargé la Fégafoot de contacter les uns et les autres, tout en les appuyant dans leur travail.

Je n’ai jamais personnellement été en contact avec Pierre Aubame malgré mes messages sans suite. C’est Daniel Cousin et François Amegasse que j’ai reçu et qui ont aussitôt marqué leur accord, estimant que la nation a besoin de ses fils ; et j’en ai fait part à la Fégafoot.

Moi en tant que ministre des Sports, la lecture que je me fais c’est que la maison football est en feu et à ce moment-là, je suis désolé, on n’a pas le temps des procédures qui prennent parfois un à deux mois. J’ai demandé la position de Pierre Aubame à la Fégafoot qui m’a dit qu’il n’a pas dit non mais qu’il fallait formaliser certaines choses.

S’il n’a pas dit non et que l’urgence c’est de regrouper les Panthères et de préparer ce match dans les meilleures conditions, et pour préparer un match, il faut savoir qui encadre et qui est sur le banc.  

Nous nous sommes accordés sur les termes et la forme qu’il fallait donner au communiqué de nomination. Et c’est ce qui a été fait. Je suis simplement étonné de ce que j’ai lu. Peu importe !

La vocation d’un ministre n’étant pas de polémiquer avec ses administrés, mais de prendre des décisions, il s’est exprimé et je prendrai des décisions en ce qui concerne l’équipe nationale. Pour ce qui est de la Fégafoot, le temps viendra où on traitera de ces questions.

En ce qui me concerne, la maison football Gabon doit être nettoyée de fond en comble. Ces atermoiements montrent bien qu’il y a des difficultés depuis plusieurs années à tenir cette équipe nationale.

Et quelle est la suite, entendu qu’il y a urgence ?

Les choses sont très simples. Nous avons composé une équipe technique avec trois anciens internationaux. Le constat est fait, Pierre Aubame a décliné. Nous en prenons acte.  Daniel Cousin va prendre l’équipe malgré son manque d’expérience.

Il a l’expérience de footballeur, de capitaine des Panthères du Gabon. Il a le diplôme d’entraineur et il se fera l’expérience sur le banc gabonais. Mais ce qui fait son expérience, c’est son patriotisme. Il aime le Gabon, il aime le football gabonais, il va se battre et tout le pays va le soutenir.

Monsieur le ministre d’Etat à voir votre réaction, on risque de parler d’ingérence.

Je rappelle que l’équipe nationale est une propriété de l’Etat et que c’est le ministère qui cède la gestion de ce patrimoine à la Fégafoot. On ne s’immisce pas dans son organisation quotidienne.

Nous disons que ça suffit, l’équipe nationale doit avoir un entraîneur.  Pierre Aubame a décliné, c’est son choix, Daniel Cousin est présent. Nous n’avons pas le temps d’aller chercher quelqu’un d’autre. Il va prendre l’équipe, on lui fait confiance et on va y aller.

Votre mot de fin Monsieur le ministre d’Etat.

Le Gabon a besoin de sérénité et le football gabonais n’a pas besoin de polémique. Le ministre ne rentrant pas dans la polémique, il faut aujourd’hui que le sélectionneur désigné prenne les choses en main, avec la Fégafoot, pour un calendrier qui va s’étaler sur toute la période des éliminatoires. Nous traiterons le reste en temps opportun ».

Par Jean-Claude NOUNAMO

 

NEWSLETTER

Souscrire à notre newsletter

Galerie photo

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
Prev Next
Rugby /RCL cravache avant d’arracher la victoire face à RCG
Can 2019/Le Congo-Brazzaville : une candidature de plaisanterie !
CAF/Ahmad Ahmad offre la Can 2021 au Cameroun
Handball/La Lineph récompense ses cracks de la saison
Can 2019/Jean-Paul Akono: «Nous sommes vraiment dans la honte »
Can féminine 2018/Des affiches alléchantes pour les demi-finales
Rugby J5/Racing Club du Gabon renoue avec la victoire après un an

Actuellement en ligne

Nous avons 123 invités et aucun membre en ligne

 

 

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON