Football féminin/« S’il y a à choisir, je choisirai le Gabon »

Au regard de l’ambitieux projet pour le football féminin au Gabon, la jeune footballeuse professionnelle de D2 en Espagne, Dolores Angela Okonve, entend apporter du sien si elle est sollicitée.

Gabonallsport.info : Pouvez-vous vous présenter ?

Dolores Angela Okenve : « Je suis Dolores Okenve « Lola ». Je suis née à Libreville en 1997, mais je n'y vis jamais. Deux semaines plus ou moins après ma naissance, je suis allé vivre en Guinée Equatoriale, le pays de mes parents. A 5 ans, j'ai quitté la Guinée Equatoriale pour venir vivre à Cataluña en Espagne. En ce moment, je vis à Castellón (Espagne) pour étudier et je suis aussi footballeuse en D2 avec Joventut Almassora / C.D. Castellón.

Comment êtes-vous arrivée au football ?

J'ai commencé à jouer au football grâce à mon père qui était l'entraîneur de l'équipe du village (C.E.U. Astorga). Je l'accompagnais toujours aux entraînements et je jouais avec mes frères et les autres garçons de l'équipe.

Quand j'ai eu 8ans, j’ai dit à mon père que je voulais aussi jouer au football. Mais à cette époque, il n'y avait pas d'équipes féminines et alors je devais jouer avec les garçons.

Quelques années plus tard, à 17 ans, l’entraîneur de Camp Clar m’a proposé de jouer dans son équipe (équipe féminine), ce que j’ai accepté. C'était la première fois que je jouais véritablement au football.

Aujourd’hui en D2 espagnole !

En septembre 2017, le manager de la Juventut a conclu un accord avec moi sur Facebook, et m’a proposé de faire un test avec l'équipe de D2. Je l'ai accepté et deux jours plus tard, je suis allé à Castellón pour m'entraîner avec toutes mes coéquipières et après la saison, l'entraîneur m'a dit qu'il voulait que je joue avec eux et que je vienne y vivre.

Maintenant, je suis heureuse d’être dans l’équipe et ce sera la deuxième année ici.

Avez-vous une idée du football féminin gabonais ?

 Jusqu'à présent, je ne savais presque rien du football féminin au Gabon mais juste quelques informations du Nzalang de Guinée Equatoriale. Mais depuis quelques jours que votre journal s’est ouvert à moi, je discute déjà avec quelques footballeuses gabonaises. Je cite en tête Patricia Mbazogo qui joue en France.

Entre les Panthères du Gabon et Nzalang de Guinée Equatoriale, peut-on savoir de quel côté votre cœur est le plus penché ?

Je pense que si je dois choisir l'un des deux, je préférerai le Gabon, car son projet pour le football féminin est plus ambitieux que celui de la Guinée Equatoriale.

Avez-vous discuté avec vos parents sur votre choix ?

Papa est décédé depuis l'année dernière, ma mère n'a pas de problème sur la question.

Par Jean-Claude NOUNAMO

NEWSLETTER

Souscrire à notre newsletter

Galerie photo

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
Prev Next
Handball-Estuaire/Et si Phoenix avait boycotté le parrain de la finale !
Handball-Semi pro/Bousculade au sommet du classement
Rugby/Le championnat national reprend en octobre prochain
Handball-Estuaire/Siflotan dames et Libreville HB remportent la coupe de la ligue
Handball-Estuaire/Yannick Aubyang parraine les finales de la coupe de la ligue
Rugby/La Fédération tombe dans le désespoir
Handball/Vers un partenariat entre la Chine et la Fégahand

Actuellement en ligne

Nous avons 21 invités et aucun membre en ligne

 

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Compte bancaire ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON