Portrait/Elsa Betoughe l’internationale footballeuse-judokate

La jeune étudiante de l’Université Omar Bongo, internationale footballeuse sait se valoriser aussi au judo, déjà avec sa ceinture marron. Un bon bourreau en cas de bagarre lors d’un match de foot pour ses coéquipières !

Elsa Betoughe, connue aussi sous le petit nom de « Coucoudé », est une sportive complète. Le genre que les recruteurs aiment bien. Latérale droite au sein des Panthères du Gabon version féminine, la jeune étudiante au point rouge sur le front (c’est naturel !) fait également très du judo.

Née dans une famille de sportifs, le sport n’est donc pas un tabou pour elle. Ne pas faire du sport est plutôt étrange dans cette famille. « Je suis arrivée au football par envie tout simplement parce que c'est un don pur que Dieu m'a donné ainsi qu'à ma famille », nous dira-t-elle.

Sociétaire de Missile FF, cette internationale ne s’est pas retrouvée sur le tatami par hasard. « Je suis arrivée au judo par l'intermédiaire de mon grand frère. Il m'a surpris un jour en me disant de l'accompagner aux entraînements, je ne savais pas de quel entraînement il parlait. Une surprise pour moi parce que je voulais aussi faire les arts martiaux. C'est ainsi que j'ai commencé à pratiquer le judo parce que ça m'a donné envie », raconte-t-elle.

Etudiante, footballeuse et judokate, Elsa Betoughe sait concilier ses trois activités. « Ajouté à mes études, je concilie ces deux disciplines avec une même passion. Autant j'aime être sur un terrain de football et de porter mes bottines, autant j'aime être sur un tatami avec mon kimono. Ces deux disciplines sont contraires mais le sentiment est le même », assure Coucoudé.

Malgré ses grandes qualités athlétiques et techniques en défense au football, la ceinture marron du judoka, sociétaire de Judo Club Ndella, estime que la pratique du sport au Gabon ne peut pas lui permettre de vivre de ça.

Et du coup, « Je ne pense pas vivre du sport ou de ces deux disciplines tout simplement parce que je suis une femme. Tôt ou tard je vais finir par arrêter le sport donc je dois penser au futur. Comme pour dire mes études d’abord pour le moment,  trouver du travail et former ma petite famille ».

Et des Elsa, on en trouve rarement !

Par Jean-Claude NOUNAMO

Actuellement en ligne

Nous avons 48 invités et aucun membre en ligne

 

NEWSLETTER

Souscrire à notre newsletter

Galerie photo

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
Prev Next
Can féminine 2020/« Je suis triste pour le football féminin africain »
Caf-Awards 2020/Le successeur de Sadio Mané va attendre 2022
Foot féminin/Viviane Asseyi débarque au Bayern Munich
Fait divers-Football/Trois faux « Samuel Eto’o » aux arrêts au Cameroun
Handball/Joël Césarin nommé coach de Reims Champagne Handball
Diagnostic-Handball/La Fédération et la Lineph ont échoué !
Handball/Fraîcheur humaine : principale solution pour sortir de la crise  actuelle !

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON