Interview/Gildas Moundounga: une chance pour les jeunes sportifs gabonais !

Fait rarissime. Installé en France depuis près de 20 ans, ce compatriote, manager sportif, s’engage à soutenir tout sportif gabonais dans la limite de ses possibilités en France, dans une interview qu’il nous a accordée. Une aubaine n’est-ce pas ?

Gabonallsport : Qui est Gildas Moundounga?

Gildas Moundoungoa: « Gildas Moundounga est un Gabonais âgé aujourd’hui de 46ans. J’ai fait mes études supérieures au Maroc précisément à Casablanca d'une part puis en France j’ai obtenu deux diplômes de 3ème cycle en finance des marchés et en supply chaîn management.

Installé en France depuis près de 20 ans, j’ai créé la marque de sport MGILDAS et aujourd'hui, je suis PDG du groupe MGILDAS.

Sur le plan sportif, j’ai été premier handballeur international gabonais au Maroc puis dans différents clubs en France.

Pour clore mon parcours national et international, j'avais organisé, en 2013, à Libreville, le premier jubilé dans notre discipline avec comme invité un ami et  ex champion du monde et olympique, Joël Abati.

Aujourd'hui manager sportif toutes disciplines ?

Depuis fin 2019, je me suis lancé dans un nouveau challenge qui vient se greffer au groupe, c'est celui d'agent de joueurs appelé communément Manager sportif.

Ma vocation était d'abord centrée sur le handball où j’ai un cahier d'adresses intéressant et maintenant avec des partenaires de clubs, j'ai recentré l'activité en toutes disciplines.

Quelles sont les chances des jeunes gabonais dans votre aventure ?

L'objectif est de donner les chances à notre jeune génération pour bâtir des équipes nationales compétitives avec des joueurs compétitifs comme d'autres nations, mais également de travailler plus longuement avec des sportifs en devenir.

Aujourd'hui, je donne la chance à tous les sportifs ayant des ambitions car je suis maintenant une interface ou encore un relais pour eux. Je voudrais simplement travailler avec des personnes volontaires qui ne pensent pas seulement à gagner tout de suite car la patience est un chemin en or.

Un mot de fin ?

Pour terminer, ayant été sportif, j'ai galéré pour intégrer un club étranger. L'une des chances que j'avais eu, c’est qu'après mon bac, mes parents m'avaient payé des études supérieures et c'est comme ça que j'ai pu m'attacher les services de mon premier club.

C’est difficile mais des voies s’ouvrent par nous et je demande simplement à nos jeunes athlètes de persévérer dans le travail et de croire en nous ».

Réalisé par Jean-Claude NOUNAMO

Actuellement en ligne

Nous avons 55 invités et aucun membre en ligne

 

NEWSLETTER

Souscrire à notre newsletter

Galerie photo

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
Prev Next
Football-RCA/Célestin Yanindji élu président fédéral
Mondial féminin 2019/822 clubs reçoivent leurs Fonds de Solidarité Fifa
Foot féminin/Celestina Manga meilleure joueuse d’Afrique Centrale
Can féminine 2020/« Je suis triste pour le football féminin africain »
Caf-Awards 2020/Le successeur de Sadio Mané va attendre 2022
Foot féminin/Viviane Asseyi débarque au Bayern Munich
Fait divers-Football/Trois faux « Samuel Eto’o » aux arrêts au Cameroun

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON