Portrait/Roger Mboui Nna : un triple disciplinaire du Gabon oublié

Footballeur jusqu’en D1, champion du Gabon des sports-motos, il finit au karaté où il a longtemps défendu les couleurs du Gabon. Il est désormais et surtout curieusement seul au crépuscule de sa vie.

Le Gabon est un pays pathétique. On ne comprend pas pourquoi la plupart de ses anciennes gloires sportives finissent toujours dans la solitude. C’est le cas aujourd’hui de Roger Mboui Nna, ce triple disciplinaire qui a, sur plusieurs fronts et pendant longtemps, défendu les couleurs du pays.

Né au quartier Bissono à Minvoul en 1959, il arrive à Libreville en 1972 avec ses parents. Ancien agent de Sodim TP-Sogafric, ce père de 9 enfants et une dizaine de petits fils a fait ses preuves et laissé ses traces partout où il est passé.

« Gardien de buts, je commence en D2 en 1979 avec l’Union Sportive Tractafric (UST). Un an après, je passe en D1 avec Locomotive pendant deux ans. Jean Gaston Angoué viendra par la suite me prendre pour le Cercle Sportif Batavéa avec lequel je jouerai trois saisons », raconte-t-il.

Pendant ses beaux jours au football, « je suis fasciné en 1982 par les sports de risque, notamment la moto, où je fais rapidement mes preuves ». Et l’homme bénéficiera non seulement des sponsors de plusieurs sociétés locales mais aussi et surtout des conseils  du ministre des Sports de l’époque, Ngomo Obiang.

« Ma première année, je sors champion du Gabon en duro, puis trois ans après, je monte en catégorie avec comme nouvel engin une moto Becane 250m3 de marque Suzuki avec laquelle je vais désormais compétir face à des Européens », poursuit-il mais pourtant, « Malgré les bons résultats et au moment où je rêve de m’affirmer hors du pays, la conjoncture vient briser ce rêve en 1986 car les sponsors renoncent à soutenir encore ces compétitions de sports à risque qui coûtent très chères ».

Sa dernière compétition sera le Bowlingtore où il améliore même encore sa performance. Le rêve est brisé et il faut penser à autre chose.

« Cette aventure stoppée, je cherche un autre sport d’identification et voilà comment je me retrouve au karaté en 1986. Là encore, je monterai assez vite en grades pour terminer ceinture noire 4ème dan et aujourd’hui arbitre international ».

Le mal du sport gabonais 

Mais ses plus grands souvenirs restent au karaté où il aura mis beaucoup de temps, l’homme dit se souvenir encore comme hier le jour où il a passé son diplôme d’arbitre continental en Algérie.

Pourtant ce vieux sportif sait des choses sur le sport au Gabon. Et du haut de ses 61 ans, Roger Mbouni Nna n’a pas peur de dire la vérité et de toucher là où ça fait mal. Pour lui, « ne peut sentir la joie du sport qu’un sportif. Au Gabon, le sport est mort depuis que le politique est entré dans le sportif ».

Et par conséquent, « il faut que les autorités essaient d’écarter les politiques et laisser les sportifs diriger les instances sportives ».

Victime d’un AVC il y a quelques temps, le triple disciplinaire se bat seul avec la maladie qu’il est d’ailleurs en train de surmonter.

Et de nous interroger : pourquoi notre pays manque curieusement de reconnaissance envers ses héros d’hier ? Nous avons vu la fin de l’olympien boxeur Joseph Mbouroukounda ou bien d’autres.

Voilà encore Roger Mboui Nna entrain de tirer vers la fin de son parcours terrestre sans aucune reconnaissance du pays dont il a défendu, à plusieurs reprises, les couleurs pendant près de 40 ans.

Par Jean-Claude NOUNAMO

Actuellement en ligne

Nous avons 57 invités et aucun membre en ligne

 

NEWSLETTER

Souscrire à notre newsletter

Galerie photo

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
Prev Next
Football-RCA/Célestin Yanindji élu président fédéral
Mondial féminin 2019/822 clubs reçoivent leurs Fonds de Solidarité Fifa
Foot féminin/Celestina Manga meilleure joueuse d’Afrique Centrale
Can féminine 2020/« Je suis triste pour le football féminin africain »
Caf-Awards 2020/Le successeur de Sadio Mané va attendre 2022
Foot féminin/Viviane Asseyi débarque au Bayern Munich
Fait divers-Football/Trois faux « Samuel Eto’o » aux arrêts au Cameroun

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON