Athlétisme/Jacques Obame Essono pour une candidature consensuelle

L’ancien président de la fédération injustement éjecté appelle à un candidat qui vient relever l’athlétisme au Gabon et accepté par tous, même par lui-même.

Gabonallsport : Qui est Jacques Obame Essono ?

Jacques Obame Essono : «Jacques Obame Essono est un Gabonais, la soixantaine révolue, capitaine de police à la retraite, ancien entraineur international. J’ai défendu plusieurs clubs dont Vautour Club Magoungou, El Mundo militaire de l’Omnisport. Ancien stagiaire de l’Institut des Sports d’Abidjan et titulaire d’une licence 2 IAF, j’ai entrainé également la sélection nationale junior de Côte d’Ivoire, les sélections de l’Ogooué Ivindo, de la Nyanga et la sélection nationale du Gabon.

Président de la ligue de l’Estuaire pendant plusieurs années, ancien directeur des Sports de la police, diplômé d’Etat de Conseiller d’EPS, je suis dans l’athlétisme depuis 1973. C’est donc un milieu que je connais assez bien.

Quelle lecture faites-vous de l’athlétisme gabonais aujourd’hui ?

Je voudrais, d’entrée de jeu, remercier l’IAF et la Confédération africaine d’athlétisme pour les mesures qu’ils ont eu à prendre parce que l’athlétisme gabonais a trop souffert. C’est les jeunes qui veulent pratiquer cette discipline qui ont beaucoup plus souffert et raison pour laquelle nous remercions ces deux Institutions.

Nous pensons que cette décision va nous permettre d’avoir à la tête de la Fédération gabonaise d’athlétisme, un président consensuel reconnu par tout le monde.

On sait que vous avez injustement été écarté de la présidence de la Fédération il y a quelques années. Etes-vous de nouveau candidat ?

Mon combat n’a jamais été d’enlever Paul pour me placer mais simplement celui du développement de l’athlétisme. Pour moi,  s’il y’a un candidat qui va dans mes idées et dans ma vision de l’athlétisme, je ne me gênerai pas d’être à ses côtés.

Malgré les quelques mois passé à la tête de la fédération, j’ai certes un bilan et en même temps je n’ai pas de mandat à défendre. Mais si certaines personnes estiment que je peux me présenter, pour le moment, ce n’est pas encore dans mes idées.

 Pourtant vous semblez être le candidat des ligues provinciales

J’ai des principes et des amisavec qui j’ai fait ce travail. Je ne peux donc pas  prendre la décision seul. Il faut que la décision soit prise par tous. Et là encore, je répète en disant que si d’ici là il y a un candidat à la moralité consensuelle, j’inviterai ces ligues et ces personnes de bonne volonté qui me soutiennent encore de nous aligner derrière ce candidat.

Une fois de plus, j’ai fait un combat pour le développement de l’athlétisme dans notre pays et non pour moi ».

Par Willy EYI BEYEME et J-C.N

Actuellement en ligne

Nous avons 60 invités et aucun membre en ligne

 

NEWSLETTER

Souscrire à notre newsletter

Galerie photo

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
Prev Next
Covid 19-Rugby/Le Gabon reçoit un fonds de soutien de Rugby Afrique
Handball/La Can féminine reportée en 2021
Hommages/La Fifa et l’ancien boxeur Floyd Mayweather aux côtés de George Floyd
Football-RCA/Le stade Boganda de Bangui déjà en travaux
Handball-Election/Aurel Mabika non partant pour la présidence
Rugby-Décès/Le Gabon rend hommage au Colonel Pierre Grosjean
Football-Racisme/Ces propos irréalistes de Mario Balotelli !

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON