Cyclisme/Yvan Anguilet désormais dans l’écurie française ASPTT Nancy

Dans une interview qu’il nous a accordée, ce jeune gabonais de 21 ans nous parle de lui et sa carrière, son idée du cyclisme gabonais et esquisse ses conditions si jamais il est appelé en équipe nationale.

Qui est Yvan Anguilet ?

Yvan Anguillet est simplement un jeune cycliste gabonais, rien à voir avec l’ancien coureur gabonais Charles Anguillet, et sans aucun lien de parenté. Agé de 21 ans, aujourd'hui, je cours en France avec mes propres moyens malgré les difficultés.

J'ai remporté certaines courses sur le territoire national et j’ai fait partie de l’équipe des Jeux de la Francophonie de 2017 en Côte d’Ivoire.

 Comment êtes-vous arrivé au cyclisme ?

Depuis tout petit, j'aimais déjà faire du vélo et j'ai été soutenu par mon père qui m'avait d’ailleurs offert mon premier vélo de compétition. Puis un ami m'a présenté à Mme FINE, Présidente du Vélo Club Espoir de Libreville.

En ce moment vous vivez votre vélo en France.

Oui effectivement, en ce moment je vis à Nancy dans les appartements de mon nouveau club l'ASPTT Nancy, club amateur mais qui me permet de courir avec les professionnels. C'est ma première saison ici en France, en Boucle du Haut Var.

Toute l'année, je ne ferai que des compétitions. Par exemple ce 15 février, je vais dans le Var de la France pour une compétition de 5 ou 6 jours.

Et que pensez-vous du cyclisme gabonais ?

De son vivant le feu président Omar Bongo avait donné une importance particulière au cyclisme au Gabon. Nous abritons la plus grande compétition de cyclisme du continent. Malheureusement les coureurs du pays ne sont pas dans de bonnes conditions pour faire face à la concurrence étrangère.

Dans le cyclisme gabonais, il y'a des jeunes motivés mais qui manque de soutien morale, matériel et financier pour exercer sereinement.

5- Et si on vous appellait en équipe nationale.

C’est toujours un honneur de représenter son pays quel que soit la discipline. Humblement je viendrais, si certaines conditions sont respectées. Le plus important c’est d’être dans de bonnes conditions.

Soyez un peu plus clair.

Le moment venu, je donnerai mes conditions, qui seront dans la mesure du correct parce que je le fais par amour mais aussi il faut que derrière, je puisse subvenir à certains besoins pour ma bonne préparation.

Mais pour l'instant, je me concentre sur ma saison 2020 ici en France. Et puis il n'y a pas que la Tropicale. Je crois bien qu'il y a plusieurs autres compétitions où le Gabon est invité mais malheureusement, on n’y participe pas.

En tout cas je me prépare comme il faut pour la prochaine Tropicale si je suis convoqué.

Réalisé par Jean-Claude NOUNAMO

Actuellement en ligne

Nous avons 29 invités et aucun membre en ligne

 

NEWSLETTER

Souscrire à notre newsletter

Galerie photo

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
Prev Next
Handball/Le départ prévisible de Ange-Marie Mackilat !
Coronavirus/Pape Diouf serait décédé à Dakar
Handball-Diaspora/Willy Nguéma et David Griveau montent en division pro
Handball/La Fédération bientôt dans la rue faute de siège !
Coronavirus/Les Jeux Olympiques de Tokyo reportés à 2021
Coronavirus/Des pertes énormes pour les grands championnats européens
Coronavirus/Les stars du football africain entrent dans la lutte

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON