Football féminin/Acheley Ossima : «Notre football féminin est dans le coma »

Constat fait ici par « Pitchilet », ancienne internationale de 25 ans, qui dit être  déçue par les comportements de certains dirigeants, dans un entretien qu’elle nous a accordé.

Gabonallsport : Après combien d’années revenez-vous au football et qu’est-ce qui a justifié votre départ des terrains de jeu ?

Acheley OSSIMA : « Après trois (3) ans passés hors du football féminin, je ne dirai pas, en termes concrets et bien précis, que je reviens. Mon départ ? Tout simplement parce que des choses frustrantes s’étaient passées dans ma dernière sélection nationale. D’où mon mécontentement et j’avais simplement décidé de jeter l’éponge.

A ce mauvais souvenir, il faut ajouter que j’étais enceinte.

Vous revenez pour les compétitions ou simplement pour la forme ?

Durant un an environ, j’ai beaucoup mis l’œil sur certaines compétitions, différents matchs, sur les comportements de certains dirigeants et sur la gestion du football féminin au Gabon. C’est un désastre. (J’en passe) !

Du moins, je répondrai toujours présente lors des tournois et autres big matchs, pour le maintien de la forme sauf cas exceptionnels.

Revenons sur votre regard sur le football féminin. Vous semblez avoir des choses à dire.

 

Oui, je parlerai exceptionnellement du Gabon car j’y vie et j’ai goûté de ce football. Mon regard porté au sein de notre football féminin n’est pas très positif car les conditions dans lesquelles cette discipline est gérée me paraissent amères. En clair, les conditions de fonctionnement laissent à désirer de la Fédération, la Linaf et les ligues, et cela se ressent immédiatement au niveau des clubs.

Et les exemples sont si nombreux. Je peux citer entre autres, le mauvais traitement des footballeuses, aucune rémunération prévue pour subvenir à leurs besoins (déplacements, achat des bottines et autres équipements…….), aucune structure médicale pour le suivi des joueuses d’où leur abandon à elles-mêmes malgré leur envie d’aller de l’avant, des arbitres parfois peu qualifiés et le manque de sanctions contre les clubs qui choisissent souvent leurs matches.

Et au regard de ces différents manquements, je pense qu’un nettoyage s’impose si on veut véritablement redynamiser notre football féminin, aujourd’hui, dans le coma.

A la lumière de tout ce qui précède, il y a bien des personnes qui peuvent réorganiser et gérer ce monde du football avec efficacité.

Mais je sais aussi que les choses évolueront du bon côté. Nous avons des coaches qualifiés qui peuvent être utilisés à bon escient pour faire avancer ce football qui est dans une phase à rubrique tonnerre.

Peut-être un conseil aux jeunes footballeuses par rapport à votre expérience de joueuse et sur le plan professionnel ?

Dans ce monde du football, nous avons l’envie, la détermination à remporter des matchs, des championnats...et autres. On se heurte à différentes situations, (voir textes précédents) mais, mais, mais...

La vision reste grande et je sais que vous êtes capables d’aller loin. Butées au manque d’encadrement, certaines vont encore se décourager mais cela n’est pas la solution.

Le chemin de la réussite est plein d’embûches mais seule la détermination, le travail permanent, la rage de vaincre, la discipline doivent être leur cappuccino du matin et du soir pour ainsi triompher et sortir de cette impasse car au regard de leurs talents, elles sont aussi appelées à écrire leur histoire dans les annales du football féminin en Europe car votre pays ne sera humblement jamais vous remercié.

Par ailleurs, il faut penser à l’après football sachant que la carrière de Joueuse ne dure pas.  Et ce constat d’abandon de l’école semble avéré.

In fine, n’oublier jamais un seule Homme, bon ou mauvais, il est toujours là « Notre Dieu Vivant et plus Fort que Tout ».

Je partage avec elles ma devise, à savoir, « On pousse. Droit au but » et nous réussirons».

 

Réalisé par Jean-Claude NOUNAMO

 

 

NEWSLETTER

Souscrire à notre newsletter

Galerie photo

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
Prev Next
Handball-Estuaire/Report de l’Assemblée générale ordinaire
Handball/Le Gabon rend hommage à l’Ivoirien Paul Blesson
Rugby J+20/Le RCL encore et toujours plus fort
Can 2019/Le Burundi booste financièrement ses joueurs
Rugby/Vautours XV mitraillé sur ses installations par SOOF
Rugby/La Fédération fête la Journée de la femme à sa manière
Handball/La JAC n’ira plus en coupe d’Afrique des clubs au Maroc

Actuellement en ligne

Nous avons 37 invités et aucun membre en ligne

 

 

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON