Athlétisme/«L’athlétisme gabonais était agonisant mais aujourd’hui il est mort »

Ces propos sont de Jacques Obame Essono, ancien président de la Fédération gabonaise d’athlétisme, démis de ses fonctions par des lobbys quelques mois seulement après son élection le 1er mars 2015.

Gabonallsport : Comment se porte l’athlétisme au Gabon aujourd’hui ?

Jacques Obame Essono : « Je tiens d’abord à dire que je suis dans le monde de l’athlétisme depuis 1974. Notre discipline n’a jamais eu autant de problèmes que ces derniers temps. Jusqu’à une certaine époque, l’athlétisme gabonais était agonisant mais aujourd’hui, je dis qu’il est mort.

Situation regrettable alors que j’avais donné la sonnette d’alarme mais j’ai été incompris. Et comme la vérité n’a pas de tombe, aujourd’hui, les gens constatent que la discipline est vraiment morte.

Quelles en sont les causes à votre avis ?

Quand on impose des gens à la tête des Fédérations, voilà ce que ça finit par donner. Je suis de ceux qui pensent qu’on mette chacun dans sa discipline et que ce soit le plus méritant. Et j’espère que je ne vous apprends pas que M. Martial Paroiso n’a jamais été athlète.

Pour moi, quand on arrive dans un milieu qu’on ne maitrise pas, il faut être un bon manager et si on ne l’est pas, on finit toujours par échouer. A défaut, il faut avoir des bons collaborateurs. Mais quand on est tout à la fois, ça devient autre chose.

Vous constatez que toutes les ligues ont décidé de laisser tomber l’athlétisme. Et c’est encore regrettable alors que c’est la première discipline olympique.

Il y a quelques jours le ministère des Sports a exigé que M. Paraiso organise une Assemblée générale élective. Votre réaction.

J’ai été élu le 1er mars 2015. Etant allé en mise au vert au Maroc avec les athlètes pour préparer les Jeux Africains de Brazzaville, j’ai été curieusement convoqué au ministère des Sports à mon retour pour me signifier que je ne suis plus président de la Fédération.

Et quand on remet Paraiso, on a eu des réunions tripartites Obame Essono-Paraiso et ministère avec comme principales résolutions et mission confiée à Paraiso de revoir les statuts de la Fédération qu’il avait mis en place, organiser une Assemblée générale inclusive pour adopter les nouveaux statuts et organiser une AG élective au plus tard en janvier 2016.

Délais dépassés sans rien de fait, j’ai adressé une correspondance sans suite au ministre des Sports, Blaise Louembet, en mars 2016. A l’arrivée du ministre Nicole Assélé, j’ai adressé une autre correspondance sur le fait. Toujours sans suite.

Jusqu’à ce jour, non seulement rien n’est fait mais aussi malgré l’injonction du ministère, ce Monsieur peut encore faire un an là sans répondre.

La question que je me pose aujourd’hui c’est celle de savoir si la tutelle a informé la Fédération internationale et le Comité international olympique. C’est pour moi les seuls moyens coercitifs de faire plier l’homme.

Et le plus déplorable, c’est ces jeunes sportifs qui se meurent chaque jour parce qu’on brise leur rêve.

Assemblée générale à n’importe quel moment. Serez-vous encore candidat ?

Nous avions un bureau organisé. Et si élection il y a, on va se réunir afin de trouver la personne qui peut ressusciter l’athlétisme dans notre pays et lui redonner ses lettres de noblesse.

Un mot à l’endroit du ministère des sports et du Comité olympique par rapport à cette situation ?

Je demande au Comité olympique de peser de tout son poids pour que la lettre du ministère soit respectée et que l’AG ait lieu. Le ministère ne peut pas faire du forcing au risque qu’on brandisse l’ingérence mais c’est au Comité olympique de prendre ses responsabilités et je suis convaincu que cela se fera dans les meilleurs délais ».

Par Jean-Claude NOUNAMO

 

NEWSLETTER

Souscrire à notre newsletter

Galerie photo

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
Prev Next
Handball-Semi pro J13/Manga arrache un nul in extremis face à Phoenix
Rugby-J+4/Victoires prometteuses de Vautours XV et des Margouillats
Handball-Semi pro J17/Salinas toujours en tête et Oyem relégué
Handball/Lancement de l’Academie Nicole ASSELE
Rugby-Incidents/Roger Dugardin et Martial Nvola sanctionnés
Rugby-J3/Une victoire de RCL contre ERCO qui divise!
Handball-Semi pro J15/Senior Academy, Salinas, JMS et Phoenix victorieux.

Actuellement en ligne

Nous avons 47 invités et aucun membre en ligne

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON