Editorial-Fégafoot/Deux ans après ou deux ans avant à l’élection !

En dehors de Serges Ahmed Mombo, actuel président de la ligue de l’Estuaire, qui se présente déjà comme le futur président fédéral, Pierre Alain Mounguengui vient d’entamer sa 3ème année du second et probable dernier mandat.

21 avril 2018-21 avril 2020, il y a exactement deux ans et 20 jours que Pierre Alain Mounguengui (PAM) avait été élu au 2ème tour pour un second mandat à la tête de la Fédération gabonaise de football (Fégafoot), avec 22 voix contre 13  pour son challenger et « bon petit », Jérôme Efong Nzolo.

Les jours passent et aujourd’hui, le président fédéral continue de laver les manquements de son premier mandat. Ici, les réalisations se comptent et se lisent, même si quelques faiblesses peuvent encore apparaître. Oui c’est un humain et il est entouré d’humains.

Mais à moins de deux ans de la fin de son mandant, c’est curieusement encore le silence. Il parait que c’est le temps des contacts et autres demandes de conseils s’il faut ou pas se lancer cette fois-ci ou pour certains se relancer.

En dehors de Serges Ahmed Mombo, l’actuel président de la ligue de football de l’Estuaire, qui avait annoncé le jour même de la réélection de Pierre Alain Mounguengui à Lambaréné d’être le futur président de la Fégafoot, aucun nom n’est encore apparu.

Un match serré en perspective !

Les anciens candidats, Blanchard Andoume, Jerôme Effong Zolo, Bosco Alaba Fall et Placide Bourdette, ne semblent pas encore vouloir se prononcer. A tort ou à raison, on en saura plus tard !

Mais au regard du probable dauphin que l’actuel président fédéral n’a jamais encore confirmé jusqu’à ce jour, du moins à notre avis,  il se dit déjà que des candidatures-surprises et de poids attendent Serges Ahmed Mombo.

Un ancien occupant du poste pourrait-il revenir ? Le conglomérat des clubs de D1 va-t-il encore lancer un cheval dans la course ? Les ligues vont-elles garder leur fidélité à PAM quel que soit sa décision, ou vont-elles se désolidariser de leur collègue président de ligue au regard des enjeux ? Voilà les questions qui commencent déjà à se poser.

Mais ce qui est sûr, Pierre Alain Mounguengui non partant pour un 3ème mandat, il y aura match. Et tout va se jouer entre la meilleure attaque, le meilleur milieu de terrain, la meilleure défense et même le meilleur gardien.

Pour le moment, le ballon circule encore dans un camp. Les joueurs assis aux tribunes ou au banc de touche prennent des notes et observent le jeu de l’équipe actuelle, en attendant que la balle revienne au centre.

Quant aux arbitres du match,  on n’en parle pas encore avant de connaître les acteurs de la confrontation d’avril 2022.

Par Jean-Claude NOUNAMO

Actuellement en ligne

Nous avons 47 invités et aucun membre en ligne

 

NEWSLETTER

Souscrire à notre newsletter

Galerie photo

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
Prev Next
Football-RCA/Célestin Yanindji élu président fédéral
Mondial féminin 2019/822 clubs reçoivent leurs Fonds de Solidarité Fifa
Foot féminin/Celestina Manga meilleure joueuse d’Afrique Centrale
Can féminine 2020/« Je suis triste pour le football féminin africain »
Caf-Awards 2020/Le successeur de Sadio Mané va attendre 2022
Foot féminin/Viviane Asseyi débarque au Bayern Munich
Fait divers-Football/Trois faux « Samuel Eto’o » aux arrêts au Cameroun

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON