Handball-Estuaire/Assemblée générale de Siflotan : satisfécit général

C’est ce qui ressort de la rencontre de samedi dernier à Libreville, et ce, en présence des représentants du ministère des Sports, de la Fédération et de la Ligue semi pro. Fait en plus assez rare dans le monde du handball.

Dans un milieu où la simple évocation d’une assemblée générale fait peur ou aiguise certains appétits, le directoire de Siflotan Athlétique Club de Libreville, conduit par Douloures Murielle Mayi Yeya, vient de prouver le contraire en organisant une assemblée générale dans les règles de l’art.

En effet, le club a tenu son assemblée générale ordinaire samedi dernier à Libreville, question de présenter le bilan de la saison à tous ceux qui appartiennent à cette famille sportive.

Bilan positif sur toute la ligue lorsqu’on regarde déjà la composition professionnelle du bureau où personne n’empiète sur les prérogatives de l’autre et aussi de la participation aux activités du handball dans l’Estuaire et au Gabon.

Avec deux sections dont la plus jeune est la masculine car créée en 2018, elle est sortie vainqueur de la 34ème édition de la coupe du Gabon Elite B pour sa première participation la même année tandis qu’en 2019, l’équipe est sortie 4ème sur 9 au championnat de l’Estuaire.

Chez les dames, l’année 2019, pour ne prendre qu’elle, a été couronnée des titres : championnes de l’Estuaire, vainqueurs de la coupe de la ligue, finalistes de la super coupe de l’Estuaire et finalistes de la première édition du Tournoi Aya.

Et curieusement, toutes ces activités sont menées sur fonds propres du directoire du club.

Difficultés et défis futurs

Pourtant ce n’est pas les difficultés qui manquent à Siflotan. La présidente a évoqué le manque de subvention, ce qui limite et restreint le champ d’action de l’équipe, le manque de sponsoring, de championnat, la rareté des joueurs et la difficulté de site d’entrainements.

Malgré tout ceci, on reste positif et on continue de se fixer de nobles et ambitieux objectifs. « Nous allons nous mettre dans la vulgarisation de la discipline auprès du grand public afin de susciter leur intérêt et ainsi inciter les jeunes des établissements à s’inscrire dans les clubs de handball », a annoncé la présidente qui entend par la même occasion tisser des partenariats avec les écoles, sans oublier le projet de mettre en place un tournoi afin de « faire vivre la discipline ».

Vivement que ce bel exemple de faire le bilan incite tous les autres clubs et pourquoi pas la Fédération et la Ligue professionnelle de handball.

Par Jean-Claude NOUNAMO

 

 

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON