Handball-Can 2020/« Pablo Morel et Jackson Richardson sont toujours des nôtres ».

Déclaration du président de la Fédération gabonaise de handball (Fégahand) qui entend mettre fin à la polémique créée par certains compatriotes sur la préparation des Panthères du Gabon pour la Can 2021 en Tunisie.

Depuis le tirage au sort de la Can 2021, prévue du 16 au 26 janvier prochain à Tunis en Tunisie et surtout la possible participation du Gabon à cette compétition, la question de la préparation de notre équipe nationale et des entraîneurs semble nourrir les conversations ici et là.

Dans un entretien que nous a accordé, en début de semaine, le président de la Fédération gabonaise de handball (Fégahand), Ange-Marie Makilat rassure les uns et les autres.

« Les coaches avaient mis en place un plan de travail. Il y a eu certes rupture de leur contrat avec l’ancien ministre des Sports mais nous sommes toujours en contact et nous continuons à travailler parce que toujours en contact », a-t-il indiqué, réitérant l’objectif commun fixé : « Que ce soit pour eux ou pour la Fédération, l’objectif ici est d’aller se qualifier au mondial de 2021 au Caire ».

Pour le président fédéral, « Les coaches sont toujours avec nous et selon nos accords, certes non écrits, ils seront désormais payer à la tâche. Pour le moment Pablo Morel et Richardson sont les responsables de l’équipe nationale et ils nous ont rassuré être des nôtres toutes les fois que nous aurons besoin d’eux ».

En attendant d’être reçu par le ministre de tutelle, Ange-Marie Makilat lance déjà un appel au soutien des pouvoirs publics. « Le message que j’adresse est celui de demander à l’Etat de nous accompagner comme il l’a toujours fait et aux joueurs de continuer à travailler dans leurs clubs ».

 

Par Chil MUAKA MAVOUNGOU

 

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON