Handball/Le handball féminin gabonais vu par Nicole Assélé et Sandra Essono

A entendre d’une part la marraine du Tournoi international Nicole Assélé de Port-Gentil, et d’autre part, l’internationale camerounaise et ancienne joueuse de Phoenix, c’est la régression totale.  

Le handball féminin se porte certainement mal au Gabon. Et cela devient une évidence lorsque certains acteurs le font déjà remarquer tout haut. C’est le cas de Dr Nicole Assélé, ancienne internationale, ancienne présidente de la Fédération gabonaise de handball, ancienne ministre des Sports et marraine du Tournoi de Port-Gentil qui porte son nom.

« Il faut dire que le handball féminin a beaucoup baissé il y a quelques années ce handball était très haut. Je crois qu’il faut repenser le handball féminin », a-t-elle fait observer au soir du Tournoi international Nicole Assélé de Port-Gentil.

Quant à Sandra Essono, c’est la capitaine de Dynamique de Bokito, équipe vainqueur du Tournoi international Nicole Assélé de Port-Gentil. Ancienne joueuse de Phoenix dames, elle déplore aussi la régression du handball féminin au Gabon.

« Connaissant un peu le handball gabonais, je constate que le niveau des garçons est un peu élevé mais chez les filles, ça complètement baissé. Il va vraiment falloir que les filles se mettent aussi au travail. J’ai appris qu’ici elles sont sans compétitions et c’est vraiment déplorable, surtout pour une équipe comme la JAC qui doit jouer la coupe d’Afrique », a-t-elle déclaré.

Par Jean-Claude NOUNAMO

 

 

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON