Football féminin/Le Gabon n’ira pas au tournoi de l’Uniffac à Bangui

Dans une lettre du Secrétaire général de l’Uniffac datant du 22 août dernier, il a été exigé aux autres Fédérations de produire des listes des joueuses avec passeports au plus tard le 25 du même mois.

Malgré la tenue de la récente Assemblée générale extraordinaire de Malabo avec le président de la CAF, Ahmad Ahmad, afin d’enterrer les disfonctionnements de l’Uniffac, le bureau exécutif de cette instance dirigeante du football de notre sous-région ne semble pas vouloir se ressaisir.

Dans une lettre lapidaire datant du 22 août dernier, et signée du Secrétaire général de l’Uniffac, Guy-Marc Mokopété, celui-ci demande aux pays membres d’apprêter et d’envoyer, sous trois jours, les listes de leurs équipes nationales en vue de prendre part au tournoi de l’Uniffac, prévu à Bangui en République Centrafricaine du 13 au 24 septembre 2018.

« Dans le cadre de l’organisation du tournoi de football féminin qui se déroulera à Bangui en Centrafrique, vous voudrez bien faire parvenir au Secrétariat Général de l’Uniffac au plus tard le samedi 25 août, la liste de votre délégation, composée de 20 joueuses et 5 membres du staff », peut-on lire.

Et comme si cela ne suffisait pas, le communiqué précise que la liste doit comporter les numéros de passeport de chaque membre de la délégation.

Au regard de ce comportement suicidaire, le Gabon a déclaré forfait. « Le président m’a convaincu en évoquant qu’il fallait informer le ministre des Sports qui devait donner ou pas son accord avant la réponse de la Fédération à l’Uniffac », a indiqué la président de la Commission Football féminin, Léocadie Ntsame.

Autre raison qui a obligé le Gabon à refuser de participer à la compétition, l’exigence des passeports à chaque joueuse. Du coup, pas de temps matériel pour savoir qui a un passeport et qui ne l’a pas et à quel moment on peut le lui établir.

A côté de ces raisons protocolaires et administratives, l’on n’est pas sans ignorer que depuis plus de deux ans, le Gabon n’a pas d’équipe nationale féminine. Malgré les talents qu’on connaît tout de même en ce moment dans l’Estuaire et le Woleu-Ntem, ce n’est pas en deux jours qu’on va cette équipe nationale. Pour Mme Ntsame, « On ne peut pas fabriquer une liste de joueuses sans les voir jouer ».

Rendez-vous encore manqué pour nos talentueuses filles qui se découragent au jour le jour faute de compétitions et plongent dans le pessimisme.

Encore une erreur de fonctionnement du président Ngaïssona et son staff qui ont délocalisé le siège de l’Uniffac à Bangui.

Par Jean-Claude NOUNAMO

 

 

 

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON