Can féminine 2020/Dorette Elangué lance une pétition contre la décision de la Caf

L’ancienne Lionne Indomptable estime que « l’annulation de la Can est une injustice flagrante » et appelle la gente féminine de se mobiliser pour obtenir gain de gain auprès de la Caf.

Alors que plusieurs responsables du football féminin africain semblent tergiverser sur l’annulation de la Can féminine 2020, Camerounaises et Gabonaises semblent se démarquer pour mener une lutte sur une décision qu’elles estiment injustes.

C’est le cas aujourd’hui l’ex Lionne Indomptable, Dorette Elangué Etémé, (1996-2002), médaillée bronze Can 1998. Can 2002, entraineur Uefa A, ancienne joueuse Marseille, PSG (D1 Française), présidente fondatrice de l’association des Anciennes Lionnes Indomptables du Cameroun et aujourd’hui membre dirigeante de l’association des footballeuses de la Diaspora.

C’est à ces multiples titres qu’elle a initié une pétition contestant la décision de la Caf sur l’annulation de la Can féminine 2020.

« La pétition est une réaction à la publication des résolutions prises par le Comex de la Caf le 30 juin dernier. Le football féminin a visiblement été mis en lumière », s’est-elle justifiée, donnant par la suite son point de vue sur l’annulation de la Can féminine.

Pour Dorette Elangué, « L’annulation de la Can est une injustice flagrante. Je ne comprends pas les raisons de cette décision. Quand il s’agit des féminines, ça coûte cher… La pétition vise donc à envoyer un message au Comex pour leur dire que les footballeuses via leurs associations n’acceptent pas cette décision qui est discriminatoire; les footballeuses doivent être considérées et pas lésées ».

Appel des footballeuses à ce combat.

« Ont-ils pensé aux joueuses qui acquièrent de l’expérience dans les championnats étrangers et ont pour seule vitrine continentale cette compétition ? Celles qui ne sont pas rémunérées attendent ce moment avec impatience pour recevoir parfois le seul revenu. Et que dire de l’engouement et de la sympathie du public africain totalement acquis à la cause du football féminin lors des matchs en éliminatoires ou phase finale? », s’est interrogée l’ex internationale camerounaise.

Et comme si cela suffisait, elle s’interroge même sur « la corrélation » entre cette décision d’annuler la Can féminine et le développement du football féminin tel que préconisé par la Fifa via tous ses programmes appliqués dans certains pays.

Dorette Elangué partage donc l’avis de Léocadie  Ntsame, la présidente de la Commission Football féminin du Gabon que « cette décision va à contre-courant par rapport à l’esprit de la promotion du football féminin qui est celui de la Fifa ».

Si « Le fossé va être plus profond », l’ancienne Lion Indomptable appelle l’ensemble des footballeuses à se joindre à elle dans ce combat.

« Je ne saurai terminer sans interpeller les joueuses qui sont pour l’instant très discrètes sur ce sujet. Merci d’avance à tous ceux qui ont déjà rejoint notre engagement contre cette décision fortement injuste et vous invitons tous à signer cette pétition pour dire NON à la décision du Comex d’annuler la Can féminine », a-t-elle conclu.

Par Jean-Claude NOUNAMO         Source : Mysoccer24.com

 

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON