Foot féminin/Clémentine Touré vante le modèle équato-guinéen

Selon l’ex-sélectionneuse de Nzalan féminin lors de la Can 2008 en Guinée Equatoriale, elle et ses joueuses recevaient curieusement leurs primes de victoire avant même d’aller jouer.

On ne badine pas avec le football féminin en Guinée Equatoriale. C’est l’un des rares pays en Afrique noire où les footballeuses sont salariées et la plupart logées. Et l’Ivoirienne Clémentine Touré,  ex-sélectionneuse de Nzalan féminin lors de la Can 2008 en garde de précieux souvenirs.

Dans une interview accordée à Afrique Football Média, l’actuelle coach des Eléphants féminins s’en souvient toujours comme hier. « La différence entre la sélection nationale de la Guinée Équatoriale et celle de la Côte d'Ivoire se résume au niveau des moyens financiers. La Guinée Équatoriale, c'est le rêve de tout entraîneur. Tout ce que vous envisagez dans votre programme est respecté », a-t-elle déclaré.

 Si pour elle le sport à cette date était aussi une occasion pour le pays de s’affirmer aux yeux du monde, on comprend alors l’engagement personnel du Chef de l’Etat, le président Teodoro Obiang Nguema Mbazogo, lorsqu’il fallait motiver ses filles lors du match d’ouverture contre Les Lionnes Indomptables du Cameroun.

« Il y'a un derby sportif entre la Guinée et le Cameroun alors je vous demande une seule chose, c'est de gagner le Cameroun et notre CAN est gagnée », avait déclaré le président équato-guinéen.

Pour Clémentine Touré, « Tout au long de cette CAN qu'on a remporté, le Président de la République et tout le peuple équato-guinéen étaient avec nous. On les a senti impliqués ».

Et la sélectionneuse de révéler : « En Guinée Équatoriale, on vous donnait votre prime avant d'aller jouer, chacun a son chèque de prime de victoire en main. Quand tu perçois ton chèque de match gagné avant même de jouer le match, tu donneras tout pour le garder. Voilà la différence entre la Guinée Équatoriale et beaucoup de pays africains ».

Comme quoi en Guinée Equatoriale, le football féminin n’est pas là pour animer les meetings et autres manifestations des vacances. Et la capitaine de l’Equipe de France, Amandine Henry, de déclarer : « Le football féminin a fait de moi une femme ».

Par Jean-Claude NOUNAMO

 

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON