Foot féminin/Meerlène Mikiéla : un talent de plus pour le Gabon !

L’ancienne sociétaire de Mangasport, aujourd’hui tour de contrôle de l’OM de Libreville, rassure de plus en plus et compte elle aussi mettre son talent au service du pays.

Le football féminin au Gabon n’a pas marché dans le passé faute de talents mais manque d’organisation. Et cela a entrainé un découragement total de toutes les vocations des années 2010.

Mais depuis ces trois dernières années, un effort particulier est en train d’être fait et pas donc étonnant de voir cette nouvelle éclosion de footballeuses. C’est le cas de Meerlène Mikiela Moukassa, âgée aujourd’hui de 25 ans, étudiante en Droit en l'Université Omar Bongo.

Passionnée du football depuis ses 9ans, elle a grandi dans l’univers des big matches du quartier et plus tard dans ses établissements scolaires. « A l’âge de 20ans, j’ai intégré Mangasport de Moanda et avec les entrainements rigoureux du coach, j’ai pu développer mon jeu », raconte-elle.

Pourtant jusque-là, elle joue au football par plaisir. « Mais c'est en venant à la capitale et avec mes qualités que j’ai réellement vu l'importance de jouer au football car en D1 de l'Estuaire, c'est plus intense. Les stades sont pleins et l'engouement dans les tribunes procurent encore plus de plaisir à jouer et poussent à se donner à fond», reconnaît-elle.

Défenseuse polyvalente et aujourd’hui tour de contrôle de l’OM, Meerlène Mikiela, du haut de ses 1,65m se réjouit de faire partie de cette famille sportive qui lui pousse de plus en plus à travailler dur.

« Mon arrivée à l'OM m'a encore donné davantage le goût de jouer et chaque jour, je me rends compte que j’ai évolué, à l'entrainement comme lors des matches », nous a-t-elle confié.

« Un grand pas est fait »

Même si elle estime que le football féminin a encore du chemin à faire dans notre pays, elle se réjouit tout de même de son évolution de ces deux dernières années. « Aujourd’hui, nous avons repris avec les compétitions internationales. C’est un grand pas et quand je vois le talent de la génération actuelle de joueuses, je crois que nous pouvons aller un peu plus loin et même marquer l’histoire de notre football féminin», soutient-elle.

En se considérant aujourd’hui comme un soldat au service de la patrie, elle se dit prête à aller au front pour défendre les couleurs nationales si jamais elle est appelée.

Pour la Moandaise, « La mission de tout soldat dans l'armée c’est de toujours être prêt à défendre la partie. Je suis et serai toujours apte à défendre valablement les couleurs de mon pays au cas où j’étais appelée sur que c’est le rêve de toutes joueuses ».

Au moment où nos dirigeants veulent injecter de nouveaux visages à nos sélections nationales, ce qui est d’ailleurs de bonne guerre, cette jeune compatriote devrait faire l’objet d’un regard particulier pendant le championnat.

Par Jean-Claude NOUNAMO

 

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON