Foot féminin-Woleu Ntem/Une rocambolesque réception organisée par le gouverneur !

Huit mois après leur sacre au championnat national de Tchibanga, c’est curieusement ce jeudi 19 décembre que les championnes du Gabon ont été reçues par le gouverneur de la province du Woleu-Ntem, Joël Ogouma.

 « L'équipe provinciale féminine du Woleu-Ntem le "Tout Puissant ODZAMBOGA" Championne du Gabon 2019 à Tchibanga a été reçue ce jeudi 19 décembre 2019 par le Gouverneur de la province du Woleu-Ntem, Joël Ogouma». Tel est le contenu d’une publication sur la page Facebook de la ligue de football du Woleu-Ntem.

Farce ou acte à visée politique ? Seuls le gouverneur, Joël Ogouma, le directeur provincial  des Sport, Jean Louis Mezui m’Assa, et le président de la ligue provinciale de football, Nsi Ella Nsi, savent quel objectif ils visaient.

Arrivées à Oyem le 7 avril 2019, les championnes du Gabon avaient été reçues en triomphe au stade d’Akoakam par les populations de la ville et des environs.

Premier paradoxe, lors de la cérémonie de présentation du trophée, l’absence très remarquée du même gouverneur, représenté ce jour par le Secrétaire général de la province, alors que Joël Ogouma semblait être à Oyem.

Autre paradoxe de cette rocambolesque réception des championnes du Gabon de ce 19 décembre, pourquoi avoir attendu huit mois pour le faire, alors qu’il serait de réputation anti-football féminin.

Et du coup, le ridicule s’est étalé au grand jour. Sur les 22 joueuses présentes à Tchibanga, la réception s’est faite avec six dont quatre remplaçantes. Où était, au moins, la capitaine Beyeme Vanessa ?

Et comme si cela ne suffisait pas, tout porte à croire que le gouverneur et les siens sont sortis de lune car n’ayant convoqué que quelques filles d’Oyem dont certaines sont même en tenue de classe.

Si l’autorité avait vraiment besoin de faire quelque chose de sérieux, pourquoi n’avoir pas fait un communiqué officiel, afin de permettre aux joueuses de Bitam d’être aussi présentes à la cérémonie ?

Joël Ogouma, Jean Louis Mezui m’Assa, Nsi Ella Nsi et tous les autres qui ont organisé cette comédie, le football féminin au Gabon n’a plus besoin de ce genre de honteux spectacle. Nos filles ont droit au respect et méritent d’être respectées !

Qu’ils nous disent exactement quel était l’objectif visé de cette rocambolesque réception des championnes du Gabon, réduites à six, huit mois après leur sacre à Tchibanga ?

Par Jean-Claude NOUNAMO

 

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON