Foot féminin-Estuaire/C’est toujours le blocus entre la ligue et les clubs

D’un côté on refuse de payer les frais d’engagement pour jouer le championnat, de l’autre côté, on rappelle que c’était une faveur qui était faite et qui prend fin.

A quelques jours de la date du démarrage du championnat provincial, prévu le 6 décembre prochain, la ligue et les clubs ne semblent toujours pas s’accorder pour une sortie de crise.

En effet, tout commence par la réunion du jeudi 21 novembre dernier entre la Commission provinciale de football féminin et les huit clubs engagés au  championnat. Réunion au cours de laquelle les dirigeants sont notifiés de payer les frais d’engagement au championnat à hauteur de 100 000FCFA par club à partir de cette année.

Décision immédiatement rejetée par les dirigeants des clubs qui estiment qu’ils feraient le football féminin par passion et par amour pour nos jeunes filles et surtout non bénéficiaires d’une quelconque subvention.

Constitués en collectif, ces dirigeants vont adresser une lettre au président de la ligue, Serge Ahmed Mombo, le 27 novembre dernier, dans laquelle ils refusent de reprendre le championnat tant que la mesure de paiement des frais d’engagement n’est pas levée.

Réaction de Serge Ahmed Mombo

Suite à cette démarche, nous avons rencontré le président de la ligue pour réaction. « Je m’en tiens à leur décision de ne pas reprendre le championnat et la mesure des frais d’engagement ne peut pas être levée », nous a déclaré, d’entrée de jeu, le président Mombo.

Et de donner les raisons de sa décision. «Depuis quelques années, aucun club de football féminin ne payait ces frais, endossés par la ligue et que la Fédération avait payé aussi il y a deux ans. Au cours d’une rencontre préalable avec ces dirigeants des clubs, je leur ai bien signifié que je n’étais plus dans mes capacités d’endosser encore ces frais ».

« Averti, chacun savait déjà ce qui l’attendait pour la nouvelle saison. Je suis donc surpris qu’à quelques jours du démarrage du championnat, ils viennent brandir cette menace, au prétexte qu’ils en font déjà trop pour le football féminin », a poursuivi le président Mombo.

En rappelant que même les petites catégories de la ligue de l’Estuaire payent leurs frais d’engagement pour jouer le championnat, Serge Ahmed Mombo dit respecter la décision des dirigeants des clubs de football féminin.

Et en campant de son côté sur sa position, le président de la ligue a dit aussi rester ouvert à toute concertation en vue de lancer la saison des filles qui veulent jouer au ballon et rien que.

A se poser donc la question de savoir dans quel camp se trouve en ce moment la balle.

Par Jean-Claude NOUNAMO

 

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON