Foot féminin-Estuaire/Pas de reprise du championnat!

Dans une lettre adressée au président de la ligue, le collectif des Responsables des clubs féminins exprime leur désaccord sur le paiement de la somme exigée par ligue pour participer au championnat.

Alors que le championnat national du Cameroun voisin est à sa 7ème journée, la ligue la plus active du Gabon en matière de football féminin, celle de l’Estuaire, se cherche toujours pour démarrer son championnat.

Dans une lettre adressée au président de la ligue de football de l’Estuaire Ahmed Serges Mombo, et dont nous avons reçu copie, le collectif des Responsables des clubs de football féminin de l’Estuaire se refuse de démarrer le championnat.

Et pour cause, ils expriment leur désaccord sur la décision de la ligue de leur faire payer, à raison de 100 000FCFA, la participation au championnat pour la saison 2019-2020.

Selon le collectif, « voilà plusieurs années que nous, Responsables  des différents clubs de football féminin, sommes abandonnés à nous-mêmes, voire ridiculés, malgré les grands efforts consentis pour vous permettre d’avoir un vivier de footballeuses, pour vous permettre d’organiser vos compétitions dans cette discipline qui est à votre charge ».

Et les Responsables de revenir même sur d’autres raisons car semble-t-il, le paiement des 100 000FCFA exigés à chaque club pour prendre part au championnat est la goutte d’eau qui aurait seulement fait déborder le vase.

« Les raison de notre mécontentement sont plurielles, le manque d’appui à nos clubs pour pouvoir nous accompagner dans notre exercice laborieux, le manque d’initiatives pérennes pour, non seulement protéger clubs afin qu’ils ne ferment, mais également pour qu’ils ne perdent pas facilement leurs meilleures joueuses », peut-on lire.

Situation aux conséquences regrettables

Alors que nous étions à quelques jours de la super-coupe, prévue ce 30 novembre et du démarrage du championnat pour le 7 décembre prochain, cette « situation poreuse installe un climat délétère où le seul perdant sera le football féminin dans notre pays ».

Et du coup, on annonce l’annulation de la super-coupe qui devait se jouer entre Missiles FC et Tristar. Autre regret, le Gabon doit jouer le tournoi de l’Uniffac d’ici là et nos filles ne seront pas en jambes, contrairement aux autres dont certains championnats ont démarré.

Ici, on entend aller par étapes pour saisir, dans un proche délai, la Fédération gabonaise de football, la CAF et la Fifa.

Pour le moment, le président Mombo n’a pas encore réagi à cette lettre déposée ce mercredi 27 novembre. Mais sachant l’intérêt qu’il affiche à ce pan de notre football, nous osons croire que le patron de la ligue-mère de notre football féminin jettera un regard paternel sur ces filles qu’ils aiment tant voir jouer.

Encore qu’on ne peut pas vouloir une chose et son contraire !

Par Jean-Claude NOUNAMO

 

 

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON