JO 2020/Les Panthèresses du Gabon en « regroupement externe » !

Un concept atypique qui consiste, jusqu’à présent, à préparer le match contre le Ghana avec des internationales qui restent dans leurs domiciles. A quel résultat s’attend-on ?

Le Gabon c’est le Gabon ! Après plus de deux mois sans compétitions les footballeuses gabonaises sont en regroupement depuis lundi dernier à Libreville. Un regroupement d’un autre genre car dit « externe » car les 30 présélectionnées sont dans leurs domiciles et viennent aux entraînements.

Pour le moment, c’est le stade Wembley de Sibang qui sert de cadre à Cédric Mapangou et ses filles pour se faire une santé avant la double confrontation contre les Ghanéennes dans quelques jours.

« Il était question de remettre les filles en jambes, compte tenu du fait qu’elles étaient sorties de compétitions depuis près de trois mois. Et avant d’attaquer le match contre le Ghana, il était question de faire ce rappel athlétique et tactique avec un groupe élargi de 32 joueuses qui sera réduit dans quelques jours à 23 joueuses », a indiqué le sélectionneur national.

Pour Cédric Mapangou, « C’est pour casser la longue attente d’un regroupement conventionnel avec toute la logistique qui va avec que j’ai demandé à la Fédération de m’accorder ce stage externe. Les délais sportifs étant largement dépassés, ce stage s’assimile à un rattrapage de tout le temps perdu ».

Ayant logiquement pris fin ce vendredi, le regroupement externe devrait donner lieu au regroupement conventionnel. Et là encore rien n’est officiel dans ce sens.

Mais il faut déplorer cette manière bâclée des préparations de nos équipes car, il était question au départ d’un regroupement à Oyem avec deux matches amicaux contre la Guinée Equatoriale.  Ce programme n’aura plus lieu faute de moyens et du coup, le reste de la préparation se fera à Libreville avec probablement des rencontres tests contre des équipes masculines des cadets ou juniors.

Par ailleurs et selon nos informations, aucun renfort extérieur n’a été sollicité de nos expatriées, si ce n’est Audrey Obanga qui joue au Sénégal. A quel résultat s’attend-on lorsqu’on sait qu’on croise le Ghana, 4ème meilleure équipe africaine et 53ème mondiale ?

Par Jean-Claude NOUNAMO

 

 

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON