Foot féminin-Diaspora/Erica Moulatsa à Fatih Vatan Spor d’Istanbul

Arrivée en Turquie au début du mois de décembre dernier et contrainte à la dure réalité des papiers en Europe pour signer pro, elle joue avec la réserve de cette équipe en attendant le prochain mercato.

Erica Moulatsa pourra être l’une des valeurs du football féminin sur lesquelles on pourra désormais compter. Partie du Gabon au début du mois de décembre dernier pour vendre son talent en Turquie, notre compatriote a trouvé preneur. Il s’agit de Fatih Vatan Spor d’Istanbul, club de D1 turc.

Mais compte tenu du temps passé pour se mettre en règle, l’ancienne défenseuse du CMS et puis de Missiles FC n’a pas pu signer immédiatement. Mais elle se satisfait déjà de son parcours depuis son arrivée en Turquie car contactée par d’autres clubs dont Konak et Besiktas.

«Immédiatement à mon arrivée ici, j’ai commencé aussi à m’entrainer avec Fatih Vatan Spor, 7ème du championnat. La période des signatures étant passée, le club m’a mis pour l’instant dans l’équipe réserve, tout en m’entrainant avec le groupe professionnel. Et je rends grâce à Dieu pour toute cela », a révélé Erica Moulatsa. 

Sachant que tout joueur évolue pour défendre les couleurs de son pays, cette compatriote se dit prête à venir donner du sien si jamais la nation l’appelle.

« Je ne connais pas un plus grand bonheur dans ce monde que de représenter son pays, quel que soit le domaine d'activité. La sélection nationale, oui on y pense, mais elle n'existe plus depuis 2015 », a-t-elle déploré.

Toutefois, a-t-elle poursuivi, «Si jamais le Gabon prend part aux éliminatoires des Jeux Olympiques et de la prochaine Can, ce sera un plaisir pour moi de venir jouer surtout  si je suis appelée. Je suis prête à rendre à mon pays ce qu’il m’a donné ».

Ayant donc réussi à s’exporter dans la douleur, Erica Moulatsa appelle ses sœurs restées au pays à ne pas croiser les bras et attendre que tout leur tombe du ciel. «Je sais que ce n’est pas facile au pays. Nous avons des talents au Gabon et je demande simplement à mes sœurs restées au pays de continuer d’endurer pour arriver au bout. Je suis venue découvrir le football professionnel. C’est loin de nos entrainements au Gabon où cela se fait deux ou trois fois par semaine et dans les conditions difficiles ».

Vivement que les occasions qui s’offrent à nos talentueuses filles dans les jours à venir leur soient utiles et profitables !

Par Jean-Claude NOUNAMO

 

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON