Football/Linaf, Anfpg et clubs de D1 et D2 s’accordent enfin

Au terme d’une rencontre vendredi passé, les trois entités ont décidé de mettre en place une plateforme commune de travail et de concertation pour un football gabonais plus professionnel en tous points de vue.

Le vent de la redynamisation du football gabonais commence à souffler et on peut certainement croire à une nouvelle ère de notre football. Vendredi dernier, la Ligue nationale de football professionnel (Linaf), l’Association nationale des footballeurs professionnels du Gabon (Anfpg) et l’Association des clubs professionnels de football (Acpf), se sont retrouvé pour discuter encore et toujours sur les problèmes de notre football.

La rencontre ayant donc tourné autour d’une réflexion portant sur la possibilité de la mise en place d’une plateforme de travail et de concertation, finalement, au terme d’une longue discussion, cette réflexion a été approuvée par les trois parties et guidera désormais le travail des trois structures.

Rémy Ebanéga pour l’Anfpg, Landry Nkeyi pour les clubs de D1 et D2 et Brice Mbika de la Linaf ont donc décidé de mettre de côté, un tant soit peu, leurs malentendus et regarder vers un objectif commun, celui de rendre le football gabonais plus professionnel en tous points de vue.

« Depuis 2014, on demande de nous ouvrir les portes de la Linaf et de l’Acpf afin qu’on discute ensemble sur les problèmes de notre football. Cela a été fait aujourd’hui et c’est un combat de gagner. Malgré  nos missions différentes, on est convenu de décider désormais en collégialité sur les problèmes de nos footballeurs et de notre championnat national », a déclaré Rémy Ebanéga, visiblement satisfait de la rencontre.

Satisfaction également du président Nkeyi des résolutions prises, non sans relever que l’environnement dans lequel se trouve le pays laisse les dirigeants dans une position délicate. Faisant ainsi allusion aux revendications salariales des joueurs par rapport aux fonds mis à leur disposition de façon épisodique. 

Autre sentiment de satisfaction, celui du président Mbika qui vient de réunir les trois entités et surtout de la décision de mieux communiquer désormais. Pour Brice Mbika, finies donc les sorties des uns et des autres à travers les réseaux sociaux.

« Nous sommes satisfaits de la qualité des échanges et de ce l’initiative qui a été prise. Nous sortons d’ici avec la garantie de mettre très rapidement une plateforme commune avec un organe plus opérationnel pour regarder au quotidien ce qui doit être fait dans le cadre de l’organisation et de l’amélioration du fonctionnement de notre football », a-t-il déclaré.

Et comme première décision unanime, le championnat national de D1 et D2 reprendra bel et bien le 24 novembre prochain et toutes les conditions seraient en train d’être mises en place pour l’effectivité du démarrage du National-Foot.

Par Jean-Claude NOUNAMO

 

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON