Panthères-Can 2019/«On ne peut pas se permettre de jouer sans Pierre»

Cette déclaration d’Ovono Ebang fait encore suite à la polémique que certains compatriotes et dirigeants politico-sportifs veulent entretenir sur le capitaine des Panthères. Pourtant "avec Pierre on est fort ". Lecture.

La suite de la compétition

« On a réussi à ramener le public au stade car beaucoup n’y croyait plus. Pour nous, on a fait un grand pas, on a récupéré notre destin et pour aller à la Can, il nous faut gagner contre le Mali et faire un bon résultat au Burundi. Au Gabon, tout le monde est conscient que pour aller à la Can il nous au moins quatre points ».

A propos de Daniel Cousin

« On a gagné un sélectionneur qui connaît ses joueurs. Son discours a été fluide, il savait ce qu’il voulait et nous avons tous adhéré à ce discours. Nous avons gagné un ami comme sélectionneur ».

Le cas Pierre Emérick Aubameyang

« Pierre est dans une logique de mettre tout le monde face à ses responsabilités. On nous demande de jouer pour le pays, on demande un minimum de conditions. Il a raison et moi je le soutiens. On a des conditions exceptionnelles en Europe. On ne demande pas les mêmes mais pour la sécurité des joueurs, mais juste le minimum. On demande un avion décent, un hôtel décent, un stade décent. C’est normal qu’il demande ce minimum.

(…)Après le dirigeants au pays font leur maximum, c’est parfois difficile de le comprendre. Mais avec Pierre on est fort. On a réussi à gagner au Sud-Soudan mais ce n’était pas facile. Il faut que tout le monde essaie de travailler dans le même sens. Pierre a fait beaucoup de concessions. Il est venu jouer pour son pays malgré tout ce s’est dit. Et nous on n’en a besoin.

(…)Et comme je le dis aux dirigeants, on ne peut pas se permettre de jouer sans Pierre. C’est vraiment 60% de l’équipe. Sur deux matches, il en marque au moins un. On a besoin de tout le monde pour qualifier le Gabon. On a besoin d’une équipe et Pierre fait partie de cette équipe.

(…)Nos dirigeants doivent s’entourer des gens qui ont joué le football. Et le problème en Afrique, c’est qu’on n’en a pas. Et connaissant le Gabon, on est en droit de réclamer les meilleures conditions ».

Par Jean-Claude NOUNAMO   Source : Facebook

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON