Panthères/Bilié By Nze : « On ne joue pas tel match et l’autre on joue »

Ainsi a déclaré le ministre des Sports au terme de la réunion entre le ministère des Sports, le Fonds national pour le développement du sport et la Fégafoot ce samedi, répondant aux questions de la presse. Lecture.

Sur les va-et-vient du capitaine des Panthères en équipe nationale.

« Pierre Emérick Aubameyang est à ce jour le plus grand joueur du Gabon. Ce qu’il a réussi en club personne ne l’a fait même si avec l’équipe nationale, il n’a pas encore gagné un trophée. Il est donc indispensable pour autant nul n’est indispensable à un pays.         Et nul ne peut contraindre le pays à ses humeurs.

Cela concerne Aubameyang et d’autres joueurs. Nous avons déjà vu des footballeurs africains payer des primes et des billets d’avion pour leurs coéquipiers. Pour l’Euro, on a vu le capitaine Christiano Ronaldo blessé, au banc de touche se battre et motiver son équipe. Il a porté son équipe.

On ne vient pas en sélection nationale pour blaguer ou à la carte. On ne joue pas tel match et l’autre on joue. On y vient parce qu’on joue pour son pays. Si on n’est pas capable de le faire, alors qu’on se désiste. Quand on est en équipe nationale, on est un modèle. On n’a pas le droit de faire un bras d’honneur à son pays qui a fourni des sacrifices. Et moi j’ai reçu ce comportement comme un bras d’honneur fait au pays. C’est inacceptable ! »

Une charte d’engagement pour les joueurs en équipe nationale.

« J’ai demandé à la Fédération d’élaborer une charte d’engagement pour les joueurs en équipe nationale. J’ai demandé cette charte depuis longtemps et je viens de confirmer l’instruction à mon cabinet et à la fédération d’élaborer cette charte. Celui qui vient en équipe nationale doit signer cette charte.

Il y a des problèmes de comportements et d’indiscipline, des problèmes de respect et des valeurs qu’on porte pour son pays. Tout ceci doit être contenu dans une charte par les uns et les autres. Nous voulons nous qualifier, mais avec des valeurs. Le choix ne peut pas être fait entre le talent et les valeurs. On va toujours choisir les valeurs.

Ceux qui veulent continuer doivent choisir les valeurs. On peut se séparer du talent. Des équipes sont allées bien loin grâce aux valeurs. On a vu des gens talentueux qui ne sont pas allés loin par manque de discipline. Le talent seul ne suffit pas. Il faut avoir des valeurs ».

De la date de l’application de la charte d’engament.

« D’ici au match contre le Mali, c'est ce qui est demandé car il s’agit de la reprise en main de la sélection nationale. Daniel Cousin et son staff doivent nous qualifier pour la Can. C’est la mission qu’ils ont. Mais la semaine prochaine nous allons multiplier les réunions avec la Fédération, la presse et les clubs des supporteurs parce que nous devons gagner contre le Mali le 17 novembre prochain ».

Par Angelo BEYEME

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON