Can 2019/Le départ des Panthères reporté à lundi matin

Initialement prévu ce dimanche matin, le départ de l’équipe nationale du Gabon pour le Sud-Soudan ne s’est pas fait en raison d’un changement d’avion de dernière minute. Le premier, peu commode, ayant été refusé par les joueurs.

Nous annoncions au petit matin de ce dimanche que Les Panthères du Gabon refusaient de quitter Libreville pour le Sud-Soudan afin de jouer la 4ème journée des éliminatoires de la Can Cameroun 2019.

Et pour cause, l’administrateur-directeur du Fonds national de développement du sport, Igor Nyambié Simard, a loué un avion inconfortable pour transporter notre équipe nationale.

Arrivé à Libreville, l’avion a été refusé par Daniel Cousin et ses poulains, qui, après avoir visité l’appareil,  auraient constaté qu’il était tout sauf un avion pour transporter l’équipe nationale du Gabon.

Refus de voyager confirmé ce dimanche matin par la Fégafoot. « Initialement prévu pour ce jour, le déplacement de l’Equipe nationale pour le Sud Soudan été reporté au lundi 15 octobre 2018 à 6h30 », peut-on lire dans le communiqué de la Fédération.

Selon la Fégafoot, «Au terme des discussions hier soir entre l’Administrateur du Fonds National du Développement du Sport, le Secrétaire Général du Ministère des Sports, le Sélectionneur et les joueurs, représentés par le Capitaine, Pierre Emérick Aubameyang, les joueurs sont restés sur leur position de ne pas prendre l’appareil loué par le FNDS qui ne garantissait pas toutes les commodités nécessaires pour des sportifs en compétition ».

« Sur instructions des plus hautes autorités », Igor Simard a dû céder à la pression et finalement le Gabon a loué un second avion, cette fois-ci de 140 places de Camair Co pour transporter Les Panthères.

De multiples interrogations

Au regard de la situation, les Gabonais, soumis à un ramadan forcé pour cause d’austérité financière, se posent plusieurs questions. Quel est finalement le rôle du Fonds National du Développement du Sport et de son administrateur-directeur ? Sont-ils chargés aujourd’hui de choisir les avions qui doivent transporter notre équipe nationale ? Quelles sont finalement aujourd’hui les missions de la Fégafoot vis-à-vis des Panthères du Gabon ? Qui va endosser la responsabilité de ces doubles dépenses (deux avions et deux hôtels)?

Sur le plan purement sportif, l’on se demande si Igor Simard, qui ne connait certainement rien du sport et qui ferait la pluie et le beau depuis son arrivée au FNDS, s’imagine la situation créée sur le moral des joueurs ? Lui qui débloquerait l’argent quand il veut, à qui il veut et parfois le moment qu’il veut. Lui qui arrêterait le nombre de médias qui doivent accompagner l’équipe nationale.

L’évidence est déjà là, nos Panthères n’auront pas de temps pour s’acclimater, car dans ce pays, les températures à 16h locale, heure du match, seraient parfois à plus de 30°. Et là, Pierre Emérick Aubameyang et ses coéquipiers n’auront que la séance de reconnaissance du terrain de lundi soir.

La faute est grave et ne devrait rester impunie, pour une fois. Au nom de quelle austérité, que M. Simard ne ressentirait pas, on viendra encore donner des leçons de patriotisme sur la place publique ?

 Sous d’autres cieux, après un tel scandale, Igor Nyambié Simard serait démis de ses fonctions car il a porté atteinte au moral et à l’honorabilité d’une institution comme l’équipe nationale. Affaire toujours à suivre.

Par Jean-Claude NOUNAMO

 

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON