Can 2019/Les Panthères refuseraient de se rendre au Sud-Soudan !

Selon certaines informations, un malentendu sur la qualité de l’avion qui doit transporter l’équipe aurait éclaté entre l’administrateur-directeur du Fonds national de développement du sport et les joueurs.

A quelques heures du départ (dimanche matin) des Panthères du Gabon pour le Sud-Soudan dans le cadre de la 4ème journée des éliminatoires de la Can 2019, une mauvaise nouvelle semble enrichir la toile depuis le début de la soirée de samedi.

Selon l’Association les Panthernautes,  il y aurait du « rififi dans la tanière ». Et de révéler que « des palabres ont éclaté dans la tanière entre le Fonds national de développement du sport et les joueurs ».

Entre un dirigeant de la Commission des Equipes nationales qui nous a dit n’être curieusement au courant de rien, un autre de la Communication de la Fédération qui a dit être « assermenté » et même de la Communication des Panthères injoignable, nous avons éprouvé d’énormes difficultés pour être édifié sur la question.

Mais selon toute vraisemblance, Pierre Emérick Aubameyang et ses coéquipiers refuseraient de prendre un avion qui fait 6h30 de vol entre Libreville et Djouba, avion d’une compagnie sud-africaine négocié (loué) par l’administrateur-directeur du Fonds national de développement du sport, Igor Nymabié Simard.

Selon les premières informations recueillis sur la toile, le malentendu viendrait du fait que M. Simard veule forcer les joueurs et l’ensemble du staff technique à prendre ledit avion.

Avion cercueil ou cercueil volant ? « Nous ne voyagerons pas avec cet avion car il y a des gros porteurs qui font 4h pour atteindre la capitale du Sud-Soudan. Nous avons déjà pris Camer Co sans problème. Aujourd’hui c’est cet vieil avion qu’on nous amène », a déclaré un dirigeant du staff, très remonté au téléphone.

« Il n’a qu’à aller jouer à notre place », a dit à son tour un joueur, l’air craintif d’un « vieil avion qui peut aller nous jeter n’importe où ».

Que s’est-il donc passer dans le choix de l’avion devant transporter Les Panthères du Gabon ? Pourquoi chercher à saper le moral des joueurs au moment où ils ont beaucoup plus besoin de concentration ?

« Il a certainement fait un deal avec cette compagnie et nous ne saurons l’accepter. Le président de la Fédération a obtenu du Chef de l’Etat que l’équipe nationale doit voyager non seulement en vols affrétés mais dans les meilleures conditions. M. Simard ne peut pas aller à l’encontre de la volonté de son patron au nom de ses intérêts personnels », a par la suite indiqué le seul responsable de la Fédération qui a accepté de dire quelque chose et qui a requis l’anonymat.

Affaire à suivre !

 

Par Jean-Claude NOUNAMO

 

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON