Football-Panthères/Vers un trio gabonais pour ramener la confiance !

C’est ce qui ressort des transactions en ce moment à la Fédération gabonaise de football. Et on cite de plus en plus Da Costa, Mbourounot et Cousin.

Depuis l’annonce du limogeage de José Antonio Camacho, toutes les options sont sur la table pour doter l’équipe nationale d’un nouveau staff technique. Tout converge, pour des questions d’urgence, vers l’expertise nationale.

Selon certaines sources, on semble se tourner vers un trio d’entraîneurs nationaux expérimentés. Celui-ci serait composé d’Alain Da Costa Soares, Claude Mbourounot et Daniel Cousin.

Tous les trois sont des fins connaisseurs du football national. Le premier cité n’est plus à présenter. C’est le premier entraineur national à avoir remporté une coupe avec le National Azingo, l’Udeac au Cameroun en 1988. S’il a révélé de nombreux talents, aussi bien en club (Petrosport et Manga sport) qu’avec la sélection nationale. Guy Roger Nzamba, Guy Anotho, Guy Nzeng, Mabouela, Théodore Nzue Nguema, Thierry Mouyouma, Germain Mendome, Kassa Ngoma sont ses produits.

A côté de ces performances, il faut signaler que Mbourounot est le premier coach à avoir atteint les quarts de finale de la coupe d’Afrique des nations de football, en 1996, en Afrique du sud. C’est donc une véritable expertise dont la jeune génération pourrait bénéficier à l’heure où le sport roi dans notre pays connait certainement ses heures les plus sombres.

A lui, il faudrait associer un entraîneur de la génération intermédiaire, Claude Mbourounot.  Vainqueur de la Can des moins de 23 ans  du 26 novembre au 10 décembre 2011 au Maroc, le Port-Gentillais a plusieurs fois démontré son patriotisme en venant à la rescousse de l’équipe nationale lorsqu’elle était souvent au plus bas au niveau des performances. Il a donc souvent été l’homme des situations intermédiaires.

Landry Jerry Obiang, Allen Nono et autres R&my Ebanéga en sont les témoins de la qualité de travail de Mbourounot.

Le profil de Daniel Cousin correspond, du fait également de son passé, de sa parfaite connaissance du groupe actuel. L’ancienne icône du football gabonais est certainement celui qui connait mieux les problèmes des Panthères. Il bénéficie du respect de ses anciens coéquipiers et des jeunes arrivés après sa retraite internationale au sortir de la Can2012.

Ce trio semble être l’un des plus cités pour ramener la confiance d’une équipe désormais vomie par son public et qui ne doit son salut immédiat qu’à une qualification en coupe des nations 2019 au Cameroun.

Pour le moment, ce n’est que de la spéculation et les jours qui suivent laissent tout le Gabon accroché à la Fégafoot qui pourra mettre fin au suspens dans les tout prochains jours.

Par Jean-Claude NOUNAMO        Source : Isport

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON