Football-Libreville/Un surprenant tournoi de foot en pleine pandémie au nom d'Ali Bongo!

Tournoi lancé samedi dernier au PK 9 par Hugues Mounzéo Maganga, le président du Mouvement Ali Bongo Ondimba pour le développement du Gabon (MABODG). Certainement que ce compatriote est au-dessus des lois du pays !

Y’a-t-il encore la loi dans notre pays ? Question provocatrice ou patriotique? A chacun de répondre selon ses convictions et le récit des faits qui suit.

Alors que le Gabon est en pleine crise sanitaire de Covid-19, ayant d’ailleurs entrainé l’arrêt de toutes les activités sportives dans tout le territoire national, on se rend bien compte que dans notre pays, certains sont au-dessus des lois.

Après le tournoi de foot organisé par un maire de Libreville pour fêter son anniversaire, voici un autre leader d’opinion, se réclamant du PDG (parti au pouvoir) et responsable d’une association qui soutient la politique du Chef de l’Etat, le Mouvement Ali Bongo Ondimba pour le développement du Gabon (MABODG), qui a lancé samedi dernier un tournoi de football au PK 9.

« Le mouvement Ali Bongo Ondimba pour le développement du Gabon organise  un tournoi de football dénommé Tournoi Ali 2023 au quartier PK9. Le terrain notre passion car 2023 se prépare maintenant », peut-on lire sur la page Facebook de Hugues Mounzéo Maganga, qui a d’ailleurs fait le coup d’envoi de la compétition.

Et sachant que nous sommes en pleine période de crise sanitaire où toutes les activités sportives sont suspendues, on se pose alors la question de savoir si certains compatriotes, soient-ils leaders d’opinions, bénéficient des circonstances particulières pour organiser ce genre de rassemblement où, visiblement, aucune mesure-barrière n’est respectée.

A-t-on besoin de mêler le nom du Chef de l’Etat dans des actes de désobéissance civile et d’entrave à la loi aussi manifestes, au nom d’un quelconque soutien pour 2023 ? Le gouvernement serait-il simplement complice de tels actes parce que l’organisateur de la manifestation serait d’un bord politique quelconque? Peut-on prétendre soutenir quelqu’un et aller en même temps à l’encontre de ses décisions ?

Au risque de penser à un pays à deux vitesses, vivement que nos autorités prennent leurs responsabilités devant ce cas de plus et de trop, au risque de voir tous ces autres sportifs sortir de leur clandestinité et reprendre d’eux-mêmes les activités.

Par Idris KOHO

 

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON