Fonds Covid/L’ANFPG dénonce la mauvaise répartition de la dette des joueurs

Lors d’un point de presse ce vendredi, l’Association félicite l’initiative de la Fégafoot et en même temps révèle qu’elle aurait versé de l’argent à plusieurs clubs non éligibles.

Curieuse situation, celle révélée par l’association Nationale des Footballeurs Professionnels du Gabon (ANFPG) au sujet de la distribution des fonds Fifa sur l’épuration de la dette due aux joueurs pour les saisons 2016-2017 et 2017-2018 dont le montant s’élève à 795 millions FCFA. Dette que la Fégafoot s’est engagée à épurer à hauteur de 250 millions FCFA en deux tranches de 125 millions FCFA.

 Lors d’un point de presse à son siège ce vendredi, cette Association de défense des droits des footballeurs s’est félicité de l’engagement pris par la Fédération gabonaise de football, en même temps déplore la façon dont cette manne de la Fifa aurait été distribuée.

Si le président de l’ANFPG, Rémy Ebanéga, qui avait à ses côtés le président de l’Association des clubs de D1 et D2, Landry Nkeyi, dit ne pas comprendre pourquoi son association n’a pas été impliquée par la Fédération, à la réunion de distribution des fonds, tout porte à croire que quelque chose d’anormal se préparait alors.

« Nous ne comprenons pas pourquoi 7 clubs qui ne sont pas concernés par la dette peuvent bénéficier des fonds de l’allégement de cette dette, en écartant les clubs qui doivent réellement en bénéficier », s’est étonné Rémy Ebanéga.

En brandissant la liste des bénéficiaires des fonds d’allègement de la dette, l’ancien international révèle que « certains clubs qui n’ont pas participé au championnat lors de ces saisons ont été répertoriés par la fédération pour recevoir ces émoluments ».

Ne comprenant donc pas les mécanismes de distribution qui ont guidé la Fégafoot, le président de l’ANFPG s’est encore étonné de voir Mangasport et le CF Mounana figurer dans la liste des bénéficiaires alors que ces deux clubs sont les seuls au Gabon sans arriérés de salaires à leurs joueurs.

Et comme si cela ne suffisait pas, Rémy Ebanéga et les siens, dans leurs calculs, auraient constaté que sur les 125 millions annoncés et promis, la fédération devrait plutôt décaisser 98 millions FCFA. Affaire à suivre ?

Par Jean-Claude NOUNAMO

 

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON