Ministère/La Linaf sommée de justifier sa gestion de la subvention

C’est la teneur d’une lettre du ministre des Sports au président de la Linaf datant du 24 juillet dernier. Un exercice qui semble annoncer des lendemains obscurs pour le président Brice Mbika.

Franck Nguéma, le ministre des Sports, veut certainement donner un nouveau visage de la gestion des deniers publics relevant de son département. En effet, dans une lettre datant du 24 juillet dernier adressée au président de la Linaf, Brice Mbika Ndjambou, le ministre des Sports appelle le président de la Linaf à justifier le plan d’utilisation de la subvention, de la demi-saison sportive, soit la somme de 519 943 657 FCFA.

« Dans le cadre de l’accompagnement du championnat national de football de D1 et D2, nous avions arrêté un budget pour la saison sportive, d’un montant  de 1 257 979 500 FCFA dont 1 215 261 500 FCFA au titre de la subvention de l’Etat et 42 718 000 FCFA issue de vos recettes propres. Ledit budget, qui a été validé lors de votre assemblée générale avec les clubs de D1 et D2,  portait sur le financement des clubs, l’organisation des matchs, la location des stades, fonctionnement de la LINAP, la communication, les commissions etc. », peut-on lire. Et le décor est planté !

Seulement, rappelle le courrier, « conformément à l’orthodoxie financière et compte tenu de l’arrêt du championnat, décidé le 9 juillet dernier 2020 par le Comité Exécutif de la Fégafoot », alors que nous n’étions qu’à la 6ème journée pour la D1 et à la 3ème journée pour la D2, « soit un taux de réalisation globale de 37,66% ».

Exercice compliqué pour Mbika ?

Selon certains observateurs, le travail exigé au président de la Linaf pourra être compliqué tant, l’exercice s’est rarement fait (ou parfois pas du tout) depuis 2012, année de lancement du championnat professionnel au Gabon.

Ce qui, selon nos confrères de Gabonsportevents, « a favorisé le laxisme non seulement de la Linaf mais aussi la désinvolture des clubs qui faisaient usage desdites subventions comme bon leur semblait, au mépris du statut des joueurs ».

« Je crois que le ministre va mettre le président en difficultés sur ce dossier même si le ministère, à son tour, n’a pas forcément les mains propres dans la gestion des subventions allouées au mouvement sportif en général », a indiqué un responsable de la Linaf ayant requis l’anonymat.

Le délai du dépôt des justificatifs n’étant pas fixé, on se pose déjà la question de savoir si la voie de sortie par la petite porte du président Mbika n’est pas tracée. Affaire à suivre !

Par Jean-Claude NOUNAMO

 

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON