National Foot/L’Association des clubs de D1 et D2 fait le point de la saison

Qualifications des deux clubs africains, la dette, la subvention de l’Etat, la professionnalisation de notre championnat et les perspectives sont les points partagés et débattus avec la presse locale.

Au terme de la suspension de la saison en raison du coronavirus, l’Association des clubs professionnels du Gabon a tenu une conférence de  presse ce samedi à Libreville. Occasion pour le président de cette structure, Landry Nkeyi, et son conseiller et porte-parole de l’Association, Bienvenu Obiang Essono, de revenir sur les questions essentielles dont s’interrogent les Gabonais sur le football gabonais.

S’agissant du point sur le choix des deux clubs devant représenter le Gabon aux compétitions africaines, toutes les parties, Fédération, Linaf et dirigeants, sont tombées d’accord unanimement sur le choix de Bouenguidi Sport de Koulamoutou en ligue des Champions et Mangasport de Moanda en coupe de la Caf.

Le fondement du choix ayant été basé sur le nombre de points de chacun dans sa poule à l’arrêt du championnat, notamment 14 points pour Bouenguidi Sport en poule A et 12 points pour Mangasport en poule B.

Quant à l’épineuse question des arriérés des salaires, les deux responsables ont été un  peu plus clairs. Tout partirait du retard et plus, de l’irrégularité de la subvention de l’Etat aux clubs.

Entendu que chaque club fait un budget annuel sur la base des fonds propres et de cette subvention, « nous constatons malheureusement que depuis toujours, la subvention arrive toujours après plusieurs journées, quand parfois, elle ne vient même pas. Et dans la plupart des cas, nous avons toujours démarré le championnat avec nos moyens », a indiqué le président Nkeyi.

« Des 6 milliards de FCFA que l’Etat nous doit pour les saisons 2016-2018, nous n’avons encaissé en tout et pour tout que 2

milliards de FCFA et ceci, en plusieurs versements. Et rassurez-vous qu'il nous est même arrivé de payer les salaires pendant plusieurs mois avec

les fonds des clubs », a par la suite révélé le Conseiller Obiang Essono, en même temps président de l’Union Sportive de Bitam.

« Vous comprendrez aisément que ces dettes dues aux joueurs et staffs techniques viennent de cette irrégularité de payement de la subvention», a indiqué le président Nkeyi.

Quant aux perspectives, les présidents des clubs souhaitent que la saison démarre au plus tard en octobre mais surtout que « toute reprise du prochain championnat est conditionnée au paiement intégral de la subvention, afin de permettre aux deux clubs africains de se préparer dans les meilleures conditions possibles ».

Par Jean-Claude NOUNAMO

 

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON