Football/Dénis Bouanga dans le 11 partant du Prix Marc Vivien Foé

Les onze joueurs nommés pour le Prix Marc-Vivien Foé du meilleur joueur africain de Ligue 1 ont été dévoilés ce vendredi sur RFI, qui remet cette récompense avec France 24.

Malgré l’interruption prématurée de la Ligue 1, le Prix Marc Vivien Foé, du nom d’un ancien international camerounais mort d’un arrêt cardiaque le 26 juin 2003 au stade de Lyon en France, aura lieu. L’information a été donnée ce vendredi par RFI.

 Ce qu’on retient le plus de cette information, c’est que parmi les 11 joueurs retenus, se trouve La Panthère du Gabon de Saint Etienne, Dénis Bouanga, auteur d’une saison exemplaire.

Et surtout rien d’étonnant pour le Gabon devenu aujourd’hui objet des enchères Saint Etienne pour le mercato.

Remis depuis une dizaine d’années avec France 24 au meilleur joueur africain de de la Ligue 1, la récompense va se discuter entre Yunis Abdelhamid (Maroc – Reims), Denis Bouanga (Gabon – Saint-Etienne), Andy Delort (Algérie – Montpellier), Habib Diallo (Sénégal – Metz), Idrissa Gueye (Sénégal – PSG), Edouard Mendy (Sénégal – Rennes), Mbaye Niang (Sénégal – Rennes), Victor Osimhen (Nigeria – Lille), Moses Simon (Nigeria – Nantes), Islam Slimani (Algérie – Monaco) et Hamari Traoré (Mali – Rennes).

Le successeur de l’Ivoirien Nicolas Pépé sera connu à la suite des suffrages d’un jury  composé de journalistes et d’experts du football africain.

Malgré donc l’interruption du championnat à la 28ème journée, pour RFI, « il nous semblait injuste de ne pas l’attribuer et de priver des joueurs dont certains quitteront peut-être la France sous peu, d’une récompense à leurs efforts et à leur talent ».

Statistiques

Créé il y a six ans après la mort de l’international camerounais, ce prix sera à sa 12ème édition cette année et le Stade Rennais est le club le plus capé avec quatre joueurs en course, tandis que le Sénégal est la nation la plus représentée avec 4 internationaux.

En onze ans, seul Gervinho de Côte d’Ivoire l’a eu à deux reprises avec Lille en 2010 et 2011. Club qui a par ailleurs les particularités d’avoir produit deux autres gagnants de ce prix avec en 2014 avec Vincent Enyeama du Nigeria et premier et unique gardien jusqu’à ce jour, et en 2016 avec Sofiane Boufal du Maroc.

La Côte d’Ivoire et le Maroc sont en tête en termes de gagnants du prix avec trois titres chacun, à savoir Gervinho en 2010 et 2011, Jean Mickaël Seri de Nice en 2017 et  Nicolas Pépé de Lille en 2019. Quant au Maroc, nous avons Marouane Chamakh  de Bordeaux à la première édition en 2009, Younès Belhanda de Montpellier  en 2012 et Sofiane Boufal de Lille en 2016.

A retenir que Pierre Emérick Aubameyang a égélement remporté le Prix Marci Vivien Foé en 2013 avec Saint Etienne.

Par Jean-Claude NOUNAMO

 

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON