Infrastructures/4,5 milliards de FCFA pour l’entretien annuel des stades de la Can

C’est le montant annoncé par le quotidien gabonais L’Union samedi dernier dont 800 000FCFA pour le stade Engong d’Oyem, citant un responsable du ministère des Sports dans cette information.

Plus les jours passent, depuis l’incendie du stade Engong d’Oyem, plus le ministère des Sports communique sur la situation de ces infrastructures. Après avoir annoncé récemment que les stades de Port-Gentil et Franceville avaient déjà reçu une dotation pour leur entretien, le ministère des Sports est revenu samedi dernier sur le montant global annuel alloué à l’entretien de nos quatre grands stades.

Depuis samedi dernier, les Gabonais sont édifiés sur ledit montant arrêté à la somme de 4,5milliards de FCFA.

Mais s’agissant du stade Engong d'Oyem, les choses sont un peu plus claires. Il va coûter 800 millions de FCFA par an au contribuable gabonais et pourrait désormais être géré par le Conseil départemental du Woleu comme l’avait suggéré certaines personnes, dont l’ancien ministre des Sports, Alain Claude Bilié Bi Nze.

 « Nous entendons parler de la proposition de gestion du stade d'Engong par le Conseil départemental du Woleu, dont une convention aurait été initiée avec l'ex-ministre des Sports, Bilie-By-Nze. L'idée est louable, mais ce que beaucoup de gens ignorent, c'est que l'entretien et la maintenance d'un stade moderne, comme celui d'Oyem, va bien au-delà de débrousser l'herbe. L'entretien et la maintenance de cette structure de 20 000 places porte sur de nombreux pans tels que l'électricité, l'électronique, la climatisation, la plomberie, l'entretien des espaces verts », peut-on lire.

Alors que le processus d’entretien était sur le point d’être lancé, on saura de nos confrères qu' « au moment où les travaux d'entretien devaient démarrer au stade d'Engong à Oyem, la crise sanitaire du Covid-19 a bloqué le processus. Mais, avec la fin de l'état d'urgence sanitaire, les travaux sont en train de reprendre. Le stade d'Engong va être remis en état de propreté ».

Mais, «Pour un ordre d'idée, le budget annuel nécessaire pour l'entretien et la maintenance du stade d'Oyem est évalué à environ 800 millions de nos francs ».

Somme qui devrait être logiquement versée au Conseil départemental par le ministère des Sports qui pourrait alors rétrocéder cette charge à l’institution départementale.

Pour le moment, et c’est le lieu de le dire, rien n’a encore été décidé entre les deux parties. Nous sommes encore aux discours et autres bonnes intentions que nous connaissons bien de notre pays !

Par Jean-Claude NOUNAMO

 

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON