National-Foot/Que peuvent faire la Linaf et le Ministère sans les clubs ?

La tutelle et la Linaf n’arrivent pas à faire démarrer le National Foot annoncé pour le 22 octobre puis le 16 novembre, le 23 novembre et là rien. Réflexion de Landry Nkeyi, le président de l’Association des clubs professionnels du Gabon.

« Il se passe que depuis bientôt 5 ans, tout le monde se plait à dire qu’on a mis la charrue avant les bœufs pour la professionnalisation de notre football. Cependant, personne n’a le courage et la volonté de mettre la charrue et les bœufs à l’endroit. C’est le pourquoi nous avons décidé d’harmoniser les choses avant le début de cette saison pour ne pas commettre les mêmes erreurs, c’est tout.

Nous avons écrit au ministre de tutelle pour solliciter une audience afin d’élaguer certaines préoccupations qui, à notre avis, sont cruciales pour le démarrage du football dans notre pays et surtout pour les deux championnats.

Nous avons écrit au ministre à temps, nous lui avons écrit le 16 Octobre et le 17 octobre, il était déjà informé de nos préoccupations puisque nous avons l’accusé de réception.

Nous sommes aujourd’hui en décembre, le ministre n’a pas daigné nous répondre juste pour nous faire parvenir sa préoccupation par écrit et nous avons compris que le championnat n’est pas une préoccupation pour lui. Son unique préoccupation, c’est l’équipe nationale. Quand ils auront le temps de parler des problèmes de notre championnat, les clubs seront présents ».

Par Jean-Claude NOUNAMO   Source : Le Sportif.ga

 

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON