Foot féminin-Tchibanga 2019/Le Gouverneur de la Nyanga lance les hostilités

Pour cette première journée de compétition, la présélection nationale s’est imposée face à Evizo du Moyen-Ogooué tandis que Munadji 76 de Nyanga s’est imposé face à à L’Ogooué Lolo.

C’est en présence du gotha politico administratif et militaire de la province de la Nyanga que Mme le gouverneur de cette province, Christiane Lékat, a donné le coup d’envoi de l’édition 2019 du traditionnel tournoi de football féminin national de Tchibanga.  

Et c’est la poule A qui  a lancé les débats. En ouverture, la présélection nationale s’est imposée face à Evizo du Moyen-Ogooué sur le score de 4-1. Après une première mi-temps sans buts entre les deux sélections, c’est Reine Ezoumou qui a ouvert le compteur de la présélection à la 48ème, suivi aux 59ème et 61ème minutes par Nelly Betoughé.

On croyait que la messe était dite, mais c’est la capitaine et international Winnie Mapangou qui viendra boucler le total des buts de la présélection à la 75ème minute.

Blessées dans leur amour et malgré leur jeunesse, les filles d’Evizo vont réduire la marque à la  86ème minute par Andrée Aubame après d’ailleurs un pénalty raté.

Une victoire qui ne semble pas encore convaincre la capitaine Mapangou. « Pour moi le sentiment est mitigé, même si le terrain ne nous a pas permis d’étaler notre jeu. Vu le potentiel que nous avons, je suis un peu déçue du score du jour. Mais nous continuons de travailler d’avantage pour mieux faire prochainement », a-t-elle déclaré.

« Je ne suis pas surpris du score mais ce résultat est loin de me flatter. Je reste lucide car c’est un travail de longue haleine qui nous attend, celui de mettre en place une équipe nationale compétitive. Même si le match est positif, j’ai déjà un premier échantillon mais il me semble encore insuffisant », a déclaré à son tour le sélectionneur national, Cédric Mapangou, qui a d’ailleurs été frappé par les qualités techniques et tactiques de la jeune Andrée Aubame.

Quant à la capitaine d’Evizo, Coralie Odette Eyeang Nguéma, elle n’est pas choquée par ce résultat qui reflète exactement les conditions dans lesquelles elle et ses coéquipières ont travaillé.

« Nous avons joué avec la présélection nationale et sachant que nous n’avons pas de championnat, ce résultat n’est pas une grande déception pour moi », a déclaré la capitaine.

Quant à la seconde rencontre, elle a opposé Munadji 76 de Nyanga à Minkoumou de l’Ogooué Lolo et elle s’est soldée sur le score de 4-0 pour les locales. Buts inscrits à la 17ème minute par Marleine Bigoundou, puis à la 35ème minute par la capitaine Issia Ibony.

Le mini festival s’est poursuivi avec la 3ème réalisation à la 54ème minute de Berthe Océane Bivigou et le doubler de Marleine Bigoundou à la 90ème minute.

Ce lundi, c’est le groupe B qui entre en lice avec à 14h, Haut-Ogooué-Ngounié suivi à 16h de l’Ogooué Ivindo-Ogooué Maritime

Par Jean-Claude NOUNAMO

 

 

 

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON