Panthères/Le staff technique touchera 29 millions de F CFA par mois

Malgré la clause de confidentialité exigée par la tutelle, nos confrères de l’AGP ont percé le secret du montant que toucheront Cousin, Mbanangoye et Amegasse.

Gardés top secret par le ministère des Sports, les grandes clauses des  contrats de Daniel Cousin,  Zita Bruno Mbanangoye et François Amégasse sont désormais sur la place publique.  Selon nos confrères de l’AGP, qui détiendraient les documents y relatifs, le sélectionneur principal percevra 20 millions par mois, 4 pour son adjoint et 5 pour le Manager général avec effets rétroactifs à compter de leur date de prise de service.

Selon l’AGP, c’est un bail de 10 mois qui  prend fin au mois de juillet prochain qui engage Zita Bruno Mbanangoye avec le ministère des Sports sur recommandation  de la Fégafoot pour la CAN 2019.  En effet, le  bail de Mbanangoye est « nécessairement lié à celui du sélectionneur national Daniel Cousin  étant résolu simultanément avec les mêmes modalités de résolution».

Dans son article 5 sur la suspension du bail, il est indiqué qu’«en cas de maladie, l’obligeant à interrompre son travail, le sélectionneur adjoint devra en informer immédiatement, par écrit, la Fégafoot. Si l’absence pour cause de maladie se prolongeait au-delà de trois (3) mois, le contrat pourra être résilié par accord commun des parties et ses effets immédiatement suspendus».

S’agissant de la rémunération du coach adjoint, l’article 6 évoque  dans ses alinéas 1 et 2 que «le ministère s’engage à payer au sélectionneur adjoint le montant net de toutes charges de quatre (04) millions F CFA par mois» Et «les montants indiqués ci-dessus seront payés par virement bancaire sur un compte ouvert au Gabon, le 05 de chaque mois».

L’article 7 évoque quant à lui la question des primes et stipule : «le ministère s’engage à payer au sélectionneur adjoint le double de chaque prime versée aux joueurs, à l’exception des primes individuelles».

Le présent contrat dans son article 4 nous renseigne que la durée du contrat est  de dix (10) mois, débutant le 1er octobre 2018 et se terminant le 30 juillet 2019. Plus loin, nous apprenons également que le bail est reconductible d’accord parties.

Toutefois, précise le document, en cas de non qualification de l’équipe nationale à la CAN 2019, le contrat pourra être rompu par accord commun des deux parties.

Sans risque de nous tromper, les mêmes clauses qui cadrent le contrat de Bruno Mbanangoye s’imposent à celui de Daniel Cousin.

Selon l’AGP qui parle d’une source  d’une « source très proche du ministère des Sports », le coach national percevra un salaire mensuel de 20 millions de francs CFA  en plus de ses primes de match.

Quant au manager général, François Amégasse, il touchera 5 millions de salaire et les autres membres du  staff technique, composé des expatriés, seront payés sur la base des primes de victoires et de regroupements.

Nous osons espérer que ces clauses de paiement seront respectées parce qu'étudiées en fonction de la sécheresse des caisses de l'Etat.

Par Angelo BEYEME

 

 

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON